Vie Portuaire

Analyse

Analyse : L'activité portuaire en Namibie, en Afrique du Sud et au Mozambique

L'Afrique du Sud est de loin le pays d'Afrique subsaharienne qui possède le système portuaire le plus performant. Elle s'appuie sur un ensemble de huit complexes aux infrastructures relativement modernes. Ses deux voisins ne peuvent en dire autant. La Namibie, vaste pays désertique faiblement peuplé, ne s'appuie que sur deux ports à l'activité modeste. Le Mozambique, quant à lui, dont les ports sont en pleine réhabilitation, n'a toujours pas retrouvé son rythme d'avant-guerre. Le pays, sorti ruiné de la guerre civile post-indépendance, n'a pas renoncé pour autant à revaloriser son atout géostratégique de fenêtre maritime. Faisant partie de la proche périphérie de l'Afrique du Sud, la Namibie et le Mozambique sont soumis dans bien des domaines et à bien des égards à l'influence de leur puissant voisin. Qu'en est-il dans le domaine portuaire ? Quels rôles jouent l'ensemble de ces ports au niveau national ainsi qu'à l'échelle régionale ? Quels sont les défis à relever en la matière dans ces pays en pleine mutation. L'Institut Supérieur d'Economie Maritime (ISEMAR) nous propose de répondre à ces questions au travers d'une étude comparée entre les ports en Namibie, en Afrique du Sud et au Mozambique.

- LIRE LA NOTE DE SYNTHESE DE L'ISEMAR

- VOIR LA CARTE DES PORTS D'AFRIQUE AUSTRALE

_______________________________________________

L'Institut Supérieur d'Economie Maritime a été créé en 1997. Pole unique en France, l'ISEMAR est, à la fois, un centre de recherche, un formidable outil de collecte et de diffusion de l'information, ainsi qu'une structure de conseil, à destination des collectivités locales et des acteurs privés du monde maritime et portuaire. Soutenu par la ville de Saint-Nazaire, Nantes Métropole, la Chambre de Commerce et d'Industrie de Nantes Saint-Nazaire et l'Union maritime locale, L'ISEMAR, s'il reste ancré dans l'estuaire de la Loire, s'adresse à l'ensemble de la communauté maritime nationale et européenne.

- Plus d'informations sur le site de l'ISEMAR

- Ecoutez l'Interview de Paul Tourret, directeur de l'ISEMAR


Les analyses de l'ISEMAR