Science et Environnement

Actualité

Antarctique : Un aventurier sur les traces de Shackleton

Un aventurier anglo-australien va tenter la traversée des mers du Sud à bord d'un modeste canot, dans des conditions (presque) aussi précaires que l’explorateur Ernest Shackleton il y a près d'un siècle. Tim Jarvis veut rallier Elephant Island à South Georgia Island et couvrir les quelque 1300 km qui les séparent à bord d'une réplique du James Caird, le canot de sauvetage à bord duquel Shackleton était parti chercher du secours afin de sauver ses hommes. Il a baptisé son bateau du nom de la petite-fille de Shackleton, Alexandra. Tim Jarvis et son équipage embarqueront début janvier depuis la pointe méridionale de l'Amérique du Sud. L'expédition de Tim Jarvis, qui a coûté 2.5 millions de dollars australiens (2 millions d'euros), devrait durer deux mois.

 
En 1914, Ernest Shackleton avait lancé L'Endurance à l'assaut des mers du Sud, avec 27 hommes à bord, dans l'espoir de traverser l'Antarctique à pied, entre la mer de Weddell et la mer de Ross. L'aventure a duré deux ans. Elle s'est soldée par un échec mais l'épopée de Shackleton dans l'enfer blanc devait entrer dans la légende. Cernée puis écrasée par les glaces en décembre 1915, L'Endurance est abandonnée. Shackleton et ses hommes emportent un maximum de vivres et se réfugient sur Elephant Island, à la pointe nord de la calotte antarctique. Conscient que nul ne viendrait à leur secours, il monte une expédition avec cinq hommes dans l'espoir de rejoindre South Georgia Island où se trouvait une station baleinière, avec le minimum d'équipement et de rations alimentaires. Il parviendra à retrouver la station baleinière puis à sauver tout son équipage.