Défense

Actualité

CNIM livre le quatrième EDAR à la Marine nationale

La Marine nationale a réceptionné, le 26 novembre, le dernier des quatre engins de débarquement amphibie rapides commandés en 2009. L’EDAR 4 a été livré par CNIM, qui a développé ce nouveau concept pour lequel la société française a réalisé un prototype, le Landing Catamaran (L-CAT). Réalisés par le chantier Socarenam de Boulogne-sur-Mer, les EDAR mesurent 30 mètres de long pour 12 mètres de large. Affichant une capacité d’emport de 80 tonnes (chars, véhicules, matériel, troupes), ils disposent d’une plateforme centrale dotées à chaque extrémité d’une rampe. Lors des manœuvres d’embarquement et de débarquement, cette plateforme est en position basse, l’EDAR se comportant alors comme un chaland traditionnel. Mais, lors des phases de navigation, la plateforme se relève, transformant l’engin en catamaran rapide, ce qui permet d’améliorer ses performances nautiques et de raccourcir les périodes de transit. Alors que le premier EDAR a été livré en novembre 2011 et que ce type d’engin a réalisé ses premiers déploiements à bord des bâtiments de projection et de commandement cette année, la marine poursuit les dernières étapes de la phase de vérification des capacités militaires de l’EDAR, avant de prononcer prochainement l’admission au service actif des quatre bateaux.

 

Les EDAR de la Flottille amphibie (© : MARINE NATIONALE)

 

Pour mémoire, les EDAR sont les successeurs des chalands de débarquement d’infanterie et de chars (CDIC) et des chalands de transport de matériel (CTM) regroupés au sein de la flottille amphibie. Chaque BPC du type Mistral, dont trois exemplaires sont en service, peut embarquer deux EDAR. Lors de la signature du contrat, en 2009, deux tranches optionnelles de deux unités supplémentaires chacune étaient intégrées au contrat. Mais, faute de crédit, elles n’ont pas été affermies. En dehors de la France, CNIM espère également vendre son concept à l’export. La Russie, qui a commandé à la France deux BPC, actuellement en cours de construction chez STX France à Saint-Nazaire, s’est  notamment montrée intéressée par l’engin, aucun contrat n’étant, toutefois, encore signé.  

 

EDAR (© : MARINE NATIONALE)

 

BPC du type Mistral (© : MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)

CNIM Marine nationale