Construction Navale

Actualité

Damen s’offre deux nouveaux chantiers aux Pays-Bas

Le groupe néerlandais poursuit sa politique d’acquisition de chantiers de réparation navale. Cette fois, c’est Shipdock, un compatriote de Damen, qui tombe dans son escarcelle. Fondé en 1877, le groupe compte 130 salariés et deux chantiers aux Pays-Bas, à Amsterdam et Harlingen. Alors que le premier dispose d’infrastructures pour accueillir des navires allant jusqu’à 250 mètres de long, le second peut traiter des unités de 120 mètres. Damen précise que les équipes en place seront conservées et que les deux sites poursuivront leur activité de maintenance, de réparation et de refonte. « Les chantiers de Shipdock apportent une valeur ajoutée à Damen,  séparément, chacun sur son propre marché et dans des régions différentes, mais aussi comme un tout, ayant ensemble une grande expérience dans la construction navale, la réparation, la conversion et la construction métallique », explique le directeur général du groupe Damen Shipyards. Selon René Berkvens : « Damen est un acteur établi dans l’industrie de la réparation navale et nous sommes déterminés à devenir encore meilleurs. C’est pourquoi nous avons récemment créé une nouvelle division, Damen Shiprepair & Conversion, au sein de laquelle tous nos chantiers de réparation navale seront intégrés et organisés efficacement ».   

Désormais, le groupe Damen Shipyards compte plus de 50 chantiers de construction et de réparation navale, ainsi que de filiales. Parmi, eux, l’ex-Sobrena de Brest et les anciens chantiers Arno de Dunkerque, repris en 2012.

 

Le chantier Shipdock d'Harlingen (© : DAMEN)

 

Le chantier Shipdock d'Amsterdam (© : MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU)

 

Le chantier Shipdock d'Amsterdam  (© : DAMEN)