Dassault Aviation : Eric Trappier va succéder à Charles Edelstenne

Dossier(s) : Dassault Aviation

La succession de Charles Edelstenne est en marche. Atteint par la limite d’âge statutaire, l’actuel président directeur général de Dassault Aviation quittera ses fonctions le 8 janvier prochain, à la veille de son 75ème anniversaire. A la tête de l'avionneur français depuis 2000, il sera remplacé dès le lendemain par Eric Trappier, nommé sur sa proposition et avec l’accord de Serge Dassault et du Conseil d’administration. Eric Trappier a été coopté hier comme administrateur du groupe en remplacement de Philippe Hustache, pour la durée restant à courir du mandat de ce dernier, soit jusqu’à l’assemblée générale qui statuera sur les comptes de l’entreprise pour l’exercice 2014. Le nouveau président de Dassault sera assisté de Loïk Segalen, qui occupera les fonctions de directeur général délégué. Quant à Charles Edelstenne, il demeurera administrateur de la société et rejoindra le comité d’Audit.  

 

Eric Trappier (© : DASSAULT AVIATION - A. FEVRIER)

Eric Trappier (© : DASSAULT AVIATION - A. FEVRIER)

 

Un ancien officier de marine à la barre

 

Né le 1er juin 1960, Eric Trappier, ingénieur diplômé de l’Institut National des Télécoms en 1983, connait bien les bâtiments gris puisqu’il a effectué son service militaire comme officier au sein de la Marine nationale. Mais, bien que l'on en trouve dans l'aéronavale, c'est ensuite vers les avions que sa destinée va pencher. Il a, ainsi, réalisé toute sa carrière au sein de Dassault Aviation, passant par la direction générale technique (1984 – 1987), la direction technique internationale (1987 – 1991), puis la direction générale internationale, où il a occupé différents postes (responsable des ventes avec l’Asie, responsable des ventes avec les Emirats Arabes Unis dans le cadre du contrat Mirage 2000-9, directeur des régions Moyen Orient et Afrique, directeur des exportations militaires) avant de devenir directeur général international adjoint en 2002 puis directeur général international en 2006. Membre du comité de direction de Dassault Aviation, Eric Trappier est également vice-président et administrateur du GIFAS, ainsi qu’administrateur au sein de différentes sociétés (Thales, ODAS, SOFEMA, EUROTRADIA).

 

Loïk Segalen (© : DASSAULT AVIATION - A. FEVRIER)

Loïk Segalen (© : DASSAULT AVIATION - A. FEVRIER)

 

Loïk Segalen comme bras droit

 

Autre « bébé Dassault », le futur bras droit d’Eric Trappier, qui fêtera le 27 mars prochain ses 53 ans, a rejoint le groupe français dès sa sortir d’école. Diplômé de l’Ecole Centrale de Lyon en 1983 et de l’ESSEC trois ans plus tard, Loïk Segalen a fait l’essentiel de sa carrière au sein de la direction financière. Directeur général des affaires économiques et financières de Dassault Aviation depuis 1999, il a ajouté à ces fonctions, depuis  2011, les ressources humaines et la sécurité. Membre du conseil du GIFAS, il est également administrateur au sein de différentes sociétés, comme Thales, Dassault Falcon Jet et Midway (Etats-Unis), SABCA et SABCA Limburg (Belgique) et Dassault Belgique Aviation.