Marine Marchande

Actualité

Deux nouveaux câbliers sous pavillon français

La Marine marchande va compter deux nouvelles unités immatriculée à Marseille. Gérés depuis 2005 pour le compte d'Alcatel par Louis Dreyfus Armateurs, les câbliers danois Lodbrog et Peter Faber vont passer d'ici la fin du mois sous registre international français (RIF). Avec les Ile de Bréhat, Ile de Sein, Ile de Ré et Ile de Batz, cela va porter à 6 le nombre de câbliers gérés par LDA, dont les quatre premiers sont détenus en copropriété avec Alcatel au sein d'une filiale commune, Alda Marine (les deux nouveaux bateaux sont la propriété d'une filiale danoise du groupe Alcatel-Lucent). Le Lodbrog est le sistership de l'Ile de Ré, un navire de 143 mètres construit en 1983. Plus petit, le Peter Faber est en service depuis 1982.
Jusqu'ici, les deux câbliers étaient armés sous pavillon DIS (Danish International Register of Shipping) avec des officiers danois et des équipages philippins.


Le Peter Faber (© : ALCATEL)

40 officiers français recrutés

Ces derniers vont rester en poste mais, avec le passage au RIF, les officiers seront désormais français. Pour se faire, Louis Dreyfus Armateurs a embauché une quarantaine d'officiers pour armer les Lodbrog et Peter Faber, soit deux bordées pour chaque navire.
D'ici le mois d'avril prochain, LDA comptera un total de 17 bateaux sous pavillon français, soit 6 de plus en moins d'un an. Sont ou vont ainsi être immatriculé au RIF les deux câbliers danois, les navires sismiques Symphony et Amadeus (exploités pour CGGVeritas), ainsi que deux nouveaux rouliers construits pour le transport d'éléments d'Airbus. Après la livraison du City of Hamburg, fin 2008, son sistership, le Ciudad de Cadiz, devrait être opérationnel au printemps. Pour armer l'ensemble de ces bateaux, la compagnie a recruté environ 80 officiers français, ce qui porte ses effectifs dans ce domaine à quelques 350 personnes, dont une cinquantaine d'élèves.

Louis Dreyfus Armateurs Alcatel-Lucent