ENSM : Le titre d'ingénieur accessible aux élèves officiers

Dossier(s) : Ecole Nationale Supérieure Maritime (ENSM)
La rentrée 2011 aura été celle des grands changements pour la filière polyvalente de l'École nationale supérieure maritime (ENSM). D'abord il y a eu la mise en place du nouveau schéma pédagogique de la formation des officiers polyvalents, celui-ci étant calqué sur le système universitaire Licence-Mastère-Doctorat ainsi que sur un système modulaire d'enseignement.
Et puis, il y a désormais le titre d'ingénieur. La Commission des Titres d'Ingénieurs (CTI), seul organe reconnu par l'Etat pour faire reconnaître les titres d'ingénieur, a décidé lors de sa réunion du 11 octobre 2011 d'autoriser l'ENSM à délivrer le titre. L'aboutissement d'un long processus, entamé en novembre 2010. Pour pouvoir prétendre à cette habilitation, l'ENSM a dû notamment entièrement revoir le programme pédagogique des cinq années d'enseignements de la filière polyvalente pour y introduire des "référentiels" de la CTI. Ainsi, la part scientifique ainsi que celle consacrée à l'élaboration et au suivi de projet, a été renforcée pour pouvoir inscrire le cursus de l'ENSM dans un parcours d'école d'ingénieur.
La candidature de l'ENSM a été étudiée par trois rapporteurs désignés par la CTI parmi ses membres. Ceux-ci ont réalisé un audit au cours de l'hiver et du printemps 2011 ; ils ont notamment visité les Centres de l'ENSM au Havre, à Nantes et à Marseille. La validation du dossier par la commission a été exceptionnellement accompagnée d'un effet rétroactif, qui permettra à la promotion entrée en septembre 2011 d'en bénéficier directement.
Grâce à cette nouvelle habilitation, l'ENSM espère attirer un public plus large, notamment les nombreux candidats aux concours d'écoles d'ingénieurs, vers une carrière d'officier de Marine marchande. Elle espère également valoriser la carrière des officiers en proposant un titre favorisant la reconversion. Enfin, l'école voit dans cette habilitation une ouverture sur des formations à un secteur élargi des métiers de la mer, reposant sur les compétences reconnues des enseignements délivrés par l'ENSM.