Construction Navale

Actualité

Fincantieri finalise la reprise de STX OSV

STX Europe a annoncé hier qu’il avait finalisé la vente de ses actions dans STX OSV, son ancienne division dédiée au développement et à la construction de navires offshores et spécialisés. La filiale norvégienne du groupe sud-coréen STX Shipbuilding a cédé 50.75% du capital de STX OSV, par ailleurs cotée à la bourse de Singapour depuis 2010, au groupe public italien Fincantieri. L’opération, annoncée le 21 décembre, est évaluée à plus de 450 millions d’euros.

Fincantieri, via la société Fincantieri Oil & Gas, prend donc le contrôle de l’un des leaders mondiaux du secteur de l’offshore, complétant ainsi son activité, notamment sur le segment de la croisière (où il a retrouvé sa place de numéro 1 mondial) et des bâtiments militaires. Du même coup, le constructeur italien devient le nouveau géant de la navale européenne. Disposant de huit chantiers et de 9000 salariés en Italie, ainsi que quatre sites aux Etats-Unis (dont Marinette Marine, qui réalise les Littoral Combat Ship de la classe Freedom de l’US Navy), le groupe italien prend la tête des dix chantiers de STX OSV en Norvège (Aukra, Brevik, Langsten, Brattvaag et Soviknes), en Roumanie (Tulcea et Braila), au Brésil (Niteroi et le nouveau site de Fortaleza) et au Vietnam (Vung Tau). S’y ajoutent les bureaux d’études, dont l’essentiel est implanté à Alesund, en Norvège. L’ensemble représente 9000 salariés, dont 700 dans le domaine de la conception. Quant au carnet de commandes de STX OSV, il compte actuellement une cinquantaine de navires.

Fincantieri STX EUROPE / STX FINLAND