Fincantieri s'accorde avec STX Europe pour prendre le contrôle de STX OSV

Dossier(s) : STX EUROPE / STX FINLAND Fincantieri

Après des mois de négociations, le groupe italien et STX Europe ont signé un accord en vue de la reprise, par Fincantieri, de STX OSV. Cette opération va permettre au constructeur public italien de devenir un acteur majeur du secteur offshore. Au terme des discussions, la société Fincantieri Oil & Gas doit reprendre les 50.75% que STX Europe détient dans sa filiale, cotée à la bourse de Singapour depuis la fin 2010. Soumise au feu vert des autorités de la concurrence, la transaction doit être bouclée d’ici la fin avril 2013.

STX OSV regroupe dix chantiers, soit cinq en Norvège, deux en Roumanie, deux au Brésil et un au Vietnam. Ces sites constituaient l’ancienne division Offshore & Specialized Vessels du groupe norvégien Aker Yards, repris en 2008 par STX Europe, société constituée à Oslo par le groupe sud-coréen STX Shipbuilding pour s’emparer d’un pan entier de la construction navale européenne à l’issue d’un raid boursier. Le rachat avait également inclus la division Cruise & Ferries d’Aker Yards, comprenant les chantiers de Saint-Nazaire, vendus en 2006 par Alstom.