Formation continue : l’ENSM élargit son champ d’action

Dossier(s) : Ecole Nationale Supérieure Maritime (ENSM)

En septembre dernier, l’Ecole Nationale Supérieure Maritime a reçu, au Havre, une délégation de cadres de Vinci Construction France, pour leur présenter le stage Sécurité face aux Risques Métier (SRM), conçu pour la formation de leurs personnels du bâtiment, en partenariat avec leur filiale SOGEA Nord-Ouest. En proposant des formations aux facteurs humains dans d’autres secteurs que le maritime, l’ENSM explique qu’elle reste dans son coeur de métier : la formation à la sécurité. Traditionnellement, celle-ci concernait les marins, mais aujourd’hui l’ENSM élargit son champ d’action à l’industrie du bâtiment, aux centres de contrôle de tunnel, et même à la gestion des risques en milieu hospitalier : module facteurs humains du diplôme universitaire de  Gestion des risques dans la prise en charge des patients en milieu hospitalier, au CHU d’Angers.

Début octobre, l’ENSM a formé au Havre des cadres de Cofiroute, filiale de Vinci Autoroutes, chargés de la sécurité du tunnel duplex mis en service début 2011 sur l’A86.

Ce tunnel qui relie Rueil-Malmaison à Viroflay en passant sous Versailles, sur 10 km, est doté d’un centre de contrôle ultramoderne.

Les cadres de permanence sont à tour de rôle l’équivalent de la Designated Person Ashore (DPA) dans les compagnies maritimes. Ils mettent en oeuvre la cellule de crise en cas de nécessité.

Jean-Pierre Clostermann et Emmanuel Cornée, professeurs à l’ENSM, ont suivi l’exercice trimestriel de sécurité en préalable à la formation prochaine des opérateurs du centre de contrôle.

Le premier stage Vinci Construction s’est déroulé le 22 octobre dernier. Les prochains sont programmés les 5 et 6 novembre. Ceux de Cofiroute auront lieu les 3 et 4 décembre.