Vie Portuaire

Reportage

Fos : Le Rolldock Sun embarque un paquebot fluvial et un gros transformateur

Le Rolldock Sun, navire semi-submersible de l’armement néerlandais Roll Group, spécialisé dans le transport de colis lourd, était à Fos-sur-Mer la semaine dernière pour une double opération de chargement, qu’à suivie pour nous Emmanuel Bonici.

Réalisé en Inde en 2009, le Rolldock Sun mesure 142 mètres de long pour 24 mètres de large. Capable d’atteindre 18 nœuds, il dispose d’une capacité d’embarquement très large puisqu’il peut être opéré en mode ro-ro, lo-lo et flo-flo. Offrant un port en lourd de 8000 tonnes, il compte une grande porte arrière de 19x9.5 mètres s’ouvrant sur un pont submersible long de 116 mètres. En situation ballastée, le tirant d’eau atteint 12.5 mètres, dont plus de 6 mètres pour le pont cargo. Le navire est de plus gréé son flanc bâbord de deux grues de 350t/unitaire à 18 mètres, soit une possibilité de levage de près de 700 tonnes en tandem.

 

Le Rolldock Sun arrivant à Fos (© EMMANUEL BONICI)

Le Rolldock Sun à Fos (© EMMANUEL BONICI)

 

Arrivé lundi 27 février au matin devant Fos, le Rolldock Sun a accosté le lendemain en milieu de journée, après un court passage sur rade, pour se mettre à quai chez Sea Invest-Carfos en darse 1. Ce choix se justifie par le tirant d'eau disponible, qui est important (17 mètres), mais aussi par la présence du canal du Rhône, qui débouche en extrémité de cette darse. Donc à proximité immédiate.

Le premier « client » à embarquer fut le Princesse de Provence, navire de croisière fluviale de 110.7 mètres et 140 passagers de l’armement allemand Peter Deilmann. Le Rolldock Sun va le convoyer à Rotterdam, aux Pays-Bas.

 

Le Princesse de Provence (© EMMANUEL BONICI)

 

 

Le Princesse de Provence dans la cale du Rolldock Sun (© EMMANUEL BONICI)

 

Après les préparatifs nécessaires à une telle opération (cales de bois sur le radier en fonction des dimensions de la coque) et l'immersion partielle de sa cale jusqu'à ce qu’elle compte environ 2.2 mètres de hauteur d’eau, le Princesse de Provence a été embarqué mercredi dernier en milieu d'après-midi. Le mouvement n’a pris que quelques minutes, puis en 2 heures environ le Rolldock Sun a déballasté pour revenir à son tirant d'eau de navigation.

Après avoir saisi le bateau de croisière dans sa cale, opération longue et fastidieuse, le navire s’est rendu à la darse voisine, au quai Sosersid, spécialisé notamment dans les manutentions lourdes. C’est là que le vendredi 3 mars, tôt le matin, une équipe de dockers monte à bord de la péniche venue se mettre à couple du Rolldock Sun. A l’intérieur de celle-ci, un imposant transformateur électrique de près de 280 tonnes qui doit être embarqué par une des deux puissantes grues du cargo néerlandais. A 7h15 le levage débute, une heure plus tard le transformateur est posé à côté du Princesse de Provence, qui occupe toute la longueur de la cale. Reste à le saisir avant de pouvoir appareiller dans la soirée de vendredi. 

 

Chargement du transformateur par une grue du Rolldock Sun (© EMMANUEL BONICI)

 

 

Chargement du transformateur par une grue du Rolldock Sun (© EMMANUEL BONICI)

Port de Marseille