François Marendet va prendre la direction de l’ENSM

Dossier(s) : Ecole Nationale Supérieure Maritime (ENSM)

Lors de sa réunion du 5 novembre, le Conseil d’administration de l’Ecole Nationale Supérieure Maritime s’est prononcé à une large majorité pour que François Marendet prenne le poste de directeur général de l’ENSM. Sa nomination va faire l’objet d’un décret signé par le président de la République.  François Marendet a pour mission de redresser cet établissement créé en septembre 2009 pour intégrer en une seule et même structure les anciennes  écoles de la marine marchande du Havre, de Marseille, de Nantes et de Saint-Malo. En crise depuis des mois en raison d’un manque de moyens financiers pour mener ses projets à bien et de la défiance de la plupart des personnels et élèves envers son ancienne équipe dirigeante, l’ENSM, qui forme notamment les officiers de la Marine marchande, compte aujourd’hui un petit millier d’élèves (989 pour 2012/2013) sur ses quatre sites et emploie environ 240 personnels enseignants et administratifs.

Polytechnicien et ingénieur en chef des Ponts et Chaussées, François Marendet a débuté sa carrière au ministère algérien des Travaux publics, avant d'être nommé directeur de l'exploitation du port de Boulogne-sur-Mer, puis chef du service maritime à la direction départementale de l'équipement de Charente-Maritime. Dans les années 1990, il devient directeur de l'aménagement, de l'environnement et du cadre de vie du Conseil général d'Ille-et-Vilaine. En 1997, François Marendet devient sous-directeur des ports, chargé de la politique portuaire au niveau national. Il s'attelle à la programmation des investissements et à l'évaluation économique et financière des ports. En 2002, il est conseiller technique au cabinet du Secrétaire d'Etat aux transports et à la mer. Directeur général du port autonome de Nantes-Saint-Nazaire de 2004 à 2008, il a rejoint le Conseil régional des Pays de la Loire, comme directeur général délégué mobilité et environnement.