Défense

Actualité

Israël développe ses moyens navals

L’Etat hébreux a révélé la semaine dernière que sa marine était sur le point déployer un hors-bord automatique équipé d’un appareil de tir télécommandé. C’est ce que rapporte le quotidien Jerusalem Post. Développé par la firme Rafael, ce drone, baptisé Protector, sera utilisé dans des missions de surveillance des côtes et de préventions d’infiltration de terroristes à proximité de Gaza. Selon la lettre d’information stratégique TTU (*), l’engin mesure 9 mètres de long et peut emporter une change utile d’une tonne. Capable de dépasser 40 nœuds, le Protector est équipé d’un radar de navigation, d’un GPS et d’un système de détection, d’identification et d’acquisition FLIR Toplite. Côté armement, diverses configurations sont prévues, notamment une mitrailleuse automatique de 12,7 mm à l’avant. Compte tenu de son faible encombrement, le Protector peut être mis en œuvre à partir des corvettes du type Saar V. Son autonomie est d’une trentaine de kilomètres.

Marine peu connue, la flotte israélienne dispose de deux sous-marins dérivés du type 212 allemand (1900 tonnes, 16 torpilles et missiles antinavires), trois corvettes lance-missiles lourdement armées (1275 tonnes, 8 missiles Harpoon, 64 missiles Barak, un système Phallanx et 6 tubes lance torpilles) et huit patrouilleurs lance missiles (4 missiles Harpoon, 6 missiles Gabriel, 32 missiles Barak, un canon de 76 mm et un système Phallanx).

(*) Voir le site de TTU International

Voir le site de Rafael

Israël