La convention internationale du travail maritime entre en vigueur sans la France

Dossier(s) : Divers marine marchande

Elle va enfin s’appliquer. La convention internationale du travail maritime, adoptée par l’Organisation internationale du Travail en 2006 à Manille, va pouvoir entrer en vigueur après les ratifications des Philippines et de la Russie. Ces deux pays ont permis de franchir le seuil minimum de 30 états et 33% de la jauge brute mondiale pour que la convention puisse entrer en vigueur. En revanche, la France n’a toujours pas ratifié cette convention. Le texte est actuellement en train de faire la navette entre l’Assemblée Nationale et le Sénat. Pour mémoire, cette convention, considérée comme le 4è pilier de la règlementation maritime internationale, fixe des standards sociaux minimaux et garantis pour la protection sociale et les conditions de travail des marins du monde entier. Pour Raymond Vidil, président d’Armateurs de France, « l’entrée en vigueur de cette convention constituera un tournant majeur dans l’harmonisation et le renforcement des normes sociales applicables au transport maritime à l’échelle mondiale. La France doit être sur ce sujet tout à fait exemplaire, comme elle l'a été jusqu'à présent. Armateurs de France fera de ce dossier un enjeu prioritaire et invite le Gouvernement et l’administration à accélérer le processus de ratification en cours. »