La marine belge va commander deux nouveaux patrouilleurs

Dossier(s) : Marine belge

La Belgique doit passer commande, d’ici la fin du mois, de deux nouveaux patrouilleurs. Il s’agit du projet Ready Duty Ships (RDS), dont le lancement a été approuvé le 7 décembre par le gouvernement belge. Les futurs patrouilleurs sont destinés aux missions côtières de surveillance et d’intervention, avec la possibilité de servir de bâtiments de commandement en cas de catastrophe maritime. Livrables à partir de la fin 2013, leur longueur maximale sera de 55 mètres, avec une vitesse de 20 nœuds, un équipage d’environ 30 personnes et la capacité de mise en oeuvre d'embarcations rapides.

Les RDS viendront combler un véritable manque au sein des forces armées belges, qui ne disposent pas à proprement parler de patrouilleurs. La flotte comprend, pour ses unités principales, deux frégates, les Léopold Ier et Louise Marie, six chasseurs de mines (Aster, Bellis, Crocus, Lobelia, Narcis et Primula), le bâtiment de soutien logistique Godetia, le bâtiment de soutien Stern et le navire hydrographique Belgica. Basée à Zeebrugge et Ostende, la marine belge compte 2550 hommes.