Histoire Navale

Actualité

Lancement de la frégate Hermione à Rochefort

Après 15 ans d'efforts et de volonté collective, la réplique de la frégate qui emmena La Fayette aux Etats-Unis en 1780 a été lancée vendredi à Rochefort. Pas moins de 65.000 personnes et de nombreuses personnalités sont venues assister à la sortie du bâtiment de sa cale de construction, la double forme de radoub de l'arsenal de Louis XIV, où la frégate originale fut lancée en 1779. La mise à flot de l'Hermione a été précédée par un défilé de 50 vieux gréements, voiliers et canots traditionnels, auxquels s'étaient joints le trois-mâts Belem et le Mutin, le cotre de la Marine nationale.


(© : ASSOCIATION HERMIONE LA FAYETTE - PASCAL ROBIN)

L'Hermione a largué symboliquement ses amarres, après que deux enfants, une jeune française de 11 ans élève au collège La Fayette de Rochefort, et un jeune américain de 10 ans, se soient élevés dans les airs pour lancer les drapeaux des deux pays. Le largage a été accompagné d'une salve de 21 coups de canon et par un lâcher de feuilles de chêne pour s'inscrire dans la continuité du cérémonial des lancements de navires de la marine royale au XVIIIème siècle.
Tirée par quatre vedettes de remorquage du service des lamaneurs de l'Atlantique, la coque de l'Hermione, non encore mâtée, est sortie à 19h30 de la double forme de radoub ouverte pour la première fois depuis la seconde guerre mondiale. Cette manoeuvre a été rendue possible par la mise en place, à l'initiative de la ville de Rochefort, d'un tout nouveau bateau-porte pour remplacer celui détruit en 1944 par les troupes allemandes.


(© : ASSOCIATION HERMIONE LA FAYETTE - PASCAL ROBIN)

Mâts, gréement et voiles posés dans la forme Napoléon III

L'Hermione s'est ensuite engagée dans la Charente, saluant sur 2 kilomètres le public regroupé sur la rive droite de la rivière. Une équipe de danseurs, de musiciens, d'acteurs s'était jointe à l'équipage de la frégate pour cette parade, imaginée par Eric Le Collen pour rendre hommage à tous ceux qui, bénévoles et professionnels, ont contribué depuis 1997 à cet incroyable projet, porté par l'association Hermione - La Fayette. A 21h, au terme de cette parade qui s'est achevée par un embrasement de la rive gauche de la Charente, l'Hermione a rejoint son mouillage d'une nuit sur la rivière, face à la Corderie Royale. Et les festivités se sont prolongées grâce aux spectacles de rue de l'opération Rochefort en fête.
Samedi matin, l'Hermione a rejoint une nouvelle cale sèche, la forme Napoléon III de l'ancien arsenal de Rochefort, dont l'accès est facilité par une plus grande profondeur d'eau que la forme double. C'est dans la forme Napoléon III, elle aussi équipée d'un tout nouveau bateau-porte, que vont débuter aujourd'hui les travaux de réalisation de la mature, du gréement, des voiles... toujours sous le regard du public qui pourra aussi, comme c'était le cas pendant la construction de la coque, monter sur le navire et en visiter l'intérieur.


L'Hermione avant son lancement (© : ASSOCIATION HERMIONE LA FAYETTE)

Encore 2 ans de travaux avant la première sortie en mer

Longue de 45 mètres (65 mètres hors tout), l'Hermione dispose d'une coque en chêne ayant nécessité, pour sa réalisation, la mobilisation d'une centaine d'artisans : charpentiers, calfateurs, forgerons, menuisiers, ébénistes, sculpteurs, voiliers... Comme son aïeule, qui était dotée de 34 canons, la frégate comptera trois mâts et 2200 m2 de voilure. Le chantier se poursuivra encore 2 ans avant les premiers essais en mer. Ceux-ci sont programmés pour l'été 2014, avant une traversée historique de l'Atlantique, prévue pour le printemps 2015. Le projet a d'ailleurs été présenté officiellement vendredi à New York, au cours d'une manifestation organisée dans les salons du consulat de France. A cette occasion, les images de la mise à flot de l'Hermione ont été retransmises en direct. Une manifestation qui a donné le coup d'envoi de l'aventure américaine de l'Hermione et de l'appel à la mobilisation des Américains pour en permettre la réalisation.

Hermione