Marine Marchande

Actualité

L'armement américain OSG dépose le bilan

L'armateur américain Overseas Shipholding Group, qui gère l'une des plus grosses flottes pétrolières mondiales, vient de déposer son bilan devant le tribunal spécialisé de Wilmington, dans l'Etat du Delaware. OSG, victime à la fois de la crise mondiale et d'un important redressement fiscal, est déficitaire sur ses deux derniers exercices. Ainsi, en 2011, le groupe a perdu 193 millions de dollars, sur un chiffre d'affaires de 1 milliard de dollars. OSG a contracté des dettes à hauteur de 2 milliards de dollars, au premier rang des créanciers figurant les banques et notamment la banque norvégienne DNB.

Les juges vont maintenant devoir étudier le dossier et notamment la façon dont cette énorme dette pourrait être restructurée. Si l'avenir paraît sombre, il pourrait, selon la presse américaine, l'être moins que pour d'autres armements mondiaux. En effet, en raison du Jones Act - qui oblige à battre pavillon américain pour un certain nombre de transports à destination des Etats-Unis -, l'armement pourrait continuer une partie de ses activités.

Divers marine marchande