Marine Marchande

Actualité

L'autorité de la concurrence autorise Eurotunnel à racheter la flotte de SeaFrance

L'Autorité de la concurrence a donné son accord au rachat, par Eurotunnel, de trois navires de l'ex-SeaFrance. Ceux-ci sont opérés par la compagnie MyFerryLink depuis le 20 août dernier. Pour mémoire, Eurotunnel, qui s'appuie sur une coopérative fondée par d'anciens employés de SeaFrance, a été choisi par le tribunal de commerce de Paris en juin dernier pour reprendre les navires de la compagnie. Mais l'Aurorité de la concurrence, craignant un abus de position dominante d'Eurotunnel sur le détroit face à ses concurrents P&O et DFDS/LD Lines, s'est saisie pour examiner la situation. Cinq mois plus tard, le résultat est donc favorable à Eurotunnel. Elle a estimé que si Eurotunnel augmentait ses prix, "la clientèle pourrait également se reporter vers les opérateurs de ferry concurrents, qui disposent de capacités excédentaires d'accueillir une telle demande". Concernant la possibilité, pour Eurotunnel, de proposer des offres groupant les deux modes de transport (ferry et train), l'autorité a jugé que les passagers individuels montrant peu d'intérêt pour l'achat de tels billets, "les risques concurrentiels ont donc été écartés pour le transport de passagers". Pour le transport de marchandises, qui utilise ces deux modes de transport, l'Autorité de la concurrence a estimé que les engagements d'Eurotunnel étaient suffisants pour donner son aval à ce rachat. La compagnie s'est engagée à ne pas accorder de tarifs préférentiels sur l'utilisation groupée des deux modes de transport, ferroviaire et maritime, pendant cinq ans. Elle devra également s'abstenir de discriminer ses clients utilisant un transport maritime autre que MyFerryLink."Pour assurer l'effectivité de ces engagements, les prix proposés aux clients fret devront être négociés par des équipes commerciales différentes, selon les deux modes de transport, et feront l'objet de contrats distincts", indique le communiqué de l'Autorité de la concurrence.

My Ferry Link (ex-SeaFrance)