Le Belge Sea-Invest à la barre de Fouquet Sacop et Petromarine

Dossier(s) : Petromarine Fouquet-Sacop
En quelques mois, le logisticien belge Sea-Invest s'est emparé de deux compagnies maritimes françaises. Après l'annonce de la cession, par le Norvégien Camillo Eitzen, de l'armement marseillais Fouquet-Sacop (racheté un an plus tôt) en octobre dernier, c'est au tour du Bordelais Pétromarine d'être repris par Sea-Invest, rapporte l'hebdomadaire Le Marin. L'ensemble de ces deux flottes comprend 29 navires, soit les 15 chimiquiers de Fouquet et les 14 tankers de Petromarine, dont les Lamentin, Lacanau et Lascaux, livrés cet été et dont le port en lourd est de 11.100 tonnes. Deux autres unités plus grosses (19.000 tpl), les Chiberta et Chantaco, doivent par ailleurs être livrés prochainement.
Présent en Belgique, en France, en Allemagne et en Afrique, Sea-Invest est spécialisé dans les fruits et légumes, ainsi que les vracs secs. Le groupe est d'ailleurs le premier manutentionnaire français de vracs, rappelle le Marin.