Le conseil d'administration de l'ENSM va donner son avis sur son futur président

Dossier(s) : Ecole Nationale Supérieure Maritime (ENSM)
Le prochain conseil d'administration de l'Ecole Nationale Supérieure Maritime, qui se tiendra le 20 mars prochain, a comme premier point à l'ordre du jour, l'avis pour la nomination de son futur président. L'ENSM, qui a été créé par un décret du 28 septembre 2010, n'a, pour mémoire, pas encore de siège défini et son conseil d'administration, actuellement présidé par Eudes Riblier, est toujours provisoire.
Une situation qui devrait commencer à évoluer avec la nomination d'un président. Selon le décret de création de l'école, celui-ci doit être présenté par le ministère devant le conseil d'administration, qui doit rendre son avis. Il figure parmi les quatre personnes qualifiées nommées au conseil d'administration.
En date du 20 mars, ces 4 personnes sont le président actuel, Eudes Riblier, ancien président de SeaFrance et d'Armateurs de France, Jean-Yves Perrot, président de l'Ifremer et maire UMP de Marly-le-Roy, Bernard Sans, directeur du centre DCNS de Toulon et, enfin, Patrick Chedmail, directeur de l'école centrale de Nantes, seul représentant de l'enseignement supérieur.
Pour mémoire, l'ENSM, toujours en phase de rodage, notamment sur les nouveaux schémas pédagogiques pour les filières polyvalentes, est en plein audit pour ses futurs sites d'implantation.