Marine Marchande

Actualité

Le Napoléon Bonaparte bientôt renfloué

Les opérations de refoulement du ferry Napoléon Bonaparte se poursuivent dans le port de Marseille. Hier, il restait encore 15.000 m3 d’eau à évacuer, ce qui laisse envisager une fin du pompage pour demain ou samedi. Ensuite, il faudra trois à quatre jours pour rincer à l’eau douce les compartiments qui ont été envahis par l’eau de mer, notamment les locaux machines. L’entrée en cale sèche, prévue initialement le 21 décembre, pourrait être retardée et, en raison des fêtes de fin d’année, n’intervenir que début janvier. Le passage au bassin du navire permettra de déterminer l’étendue des dégâts et l’ampleur comme le coût des travaux à réaliser pour le réparer.

Pour mémoire, le Napoléon Bonaparte a violemment heurté un quai dans la nuit du 27 au 28 octobre, après avoir dérivé dans le port de Marseille suite à la rupture de ses amarres lors d’un violent coup de vent. L'ouverture d'une large brèche a provoqué l'envahissement de la partie arrière.

Livré en 1996 par les chantiers de Saint-Nazaire, ce ferry de 172 mètres de long et 30.4 mètres de large peut accueillir 2460 passagers et embarquer 700 voitures.

 

Afin d’assurer son remplacement, la SNCM souhaite affréter un navire dès le début de l’année 2013. Un accord pourrait être conclu avec la compagnie italienne GNV mais, d’après l’armement français, aucun contrat n’est encore signé. En attendant, les passagers qui devaient embarquer sur le Napoléon Bonaparte durant les vacances de Noël ont été reportés sur le Pascal Paoli, le Danielle Casanova et le Jean Nicoli, le Méditerranée devant lui aussi réaliser une liaison vers la Corse.

Port de Marseille SNCM