Marine Marchande

Actualité

Le nouveau sablier de DTM réalise ses premiers déchargements à Brest

Le nouveau navire de la compagnie sablière DTM, basée à La Rochelle, est arrivé à Brest dimanche dernier. Construit par les chantiers Astilleros de Muruetta, au Pays-Basque espagnol, le Stellamaris, mis à flot en juillet 2012, est entré en service au mois de décembre et a déjà réalisé depuis janvier plusieurs voyages vers la pointe Bretagne pour y décharger ses cargaisons de sable. Rejoignant l’André L, livré en 2005, le nouveau sablier de DTM est plus grand que son aîné puisqu’il mesure 102.4 mètres de long pour 15.5 mètres de large et affiche un port en lourd de 5000 tonnes (contre 84.8 mètres de long, 15.2 mètres de large et 3780 tpl pour l’André L).

 

 

Le Stellamaris dimanche, en rade de Brest (© : MICHEL FLOCH)

 

 

D’une capacité de 2600 m3, le Stellamaris, qui peut atteindre la vitesse de 12 nœuds, a été conçu pour extraire des granulats marins jusqu’à 45 mètres de fond grâce à une grande élinde dotée d’une pompe de 600 kW. Une autre pompe, d’une puissance de 1800 kW, permet ensuite de décharger le sable à quai. Le navire travaille sur les gisements de sable exploités au large de la côte atlantique.

 

 

Le Stellamaris dimanche, en rade de Brest (© : MICHEL FLOCH)

 

 

sabliers