Croisières et Voyages

Actualité

Le paquebot Bleu de France prend ses marques aux Caraïbes

Spécialement dédié aux croisiéristes francophones, le paquebot Bleu de France est déployé cet hiver dans les Caraïbes, où il rencontre semble-t-il un beau succès. Après des débuts un peu poussifs, le taux d'occupation du navire a fortement augmenté à partir de la fin décembre, a-t-on appris auprès de CDF - Croisières de France. Selon la compagnie, le taux d'occupation est aujourd'hui de 80%. « C'est bien, surtout si l'on considère que nous sommes dans une période difficile, avec la crise, et que le produit est nouveau », explique le directeur général de la compagnie. Pour Nicholas Sharp, en cette période économiquement difficile, le concept a des atouts pour séduire. « La formule tout inclus, où les boissons sont comprises dans le prix de la croisière, est un bon argument en période de crise, où les gens font plus attention. Cette formule est très appréciée à bord car elle crée, de plus, une excellente ambiance. Dans leurs lettres et commentaires, les passagers nous expliquent que le tout inclus donne une convivialité immédiate. En effet, tout les passagers sont égaux à bord, ce qui détruit les barrières que l'on trouve sur d'autres bateaux ». La compagnie propose également des tarifs très attractifs, avec une semaine de traversée vers la Romana (République Dominicaine), Sainte-Lucie, la Martinique, la Guadeloupe, Saint-Martin et Tortola à partir de 1320 euros par personne, vol compris au départ de Paris.


Passagers sur le Bleu de France dans les Caraïbes (© : CDF - CROISIERES DE FRANCE)

Pour le directeur général de CDF - Croisières de France, l'objectif de proposer un produit sur mesure au public français est atteint. « Nous sommes très contents. Les retours sont très bons et les gens apprécient énormément d'avoir un personnel parlant français à bord, notamment au niveau des cabines, des bars et du restaurant. La cuisine, dont on peut dire qu'elle est assez exceptionnelle sur un bateau de croisière, est aussi très appréciée », explique-t-il, notamment que ces croisières « à la française » commencent même à faire des émules dans d'autres pays européens. Ainsi, des demandes sont arrivées d'autres pays, notamment d'Allemagne, en vue d'un éventuel embarquement sur le Bleu de France. Mais, pour Nicholas Sharp, pas question de dénaturer le produit pour remplir à tous prix le paquebot. « C'est très bien que des Allemands ou des Anglais s'intéressent au bateau parcequ'ils sont à la recherche d'un produit différent et qu'ils apprécient la France. Mais il faut, pour cela, qu'ils parlent français ». Construit en 1984 en Allemagne pour le compte d'Hapag-Lloyd, le Bleu de France a été totalement refondu début 2008. Espaces publics, cabines et moquettes ont été mis au goût du jour, les salles de bain un peu « vintage » des cabines des ponts 8 et 9 étant totalement refaites durant le repositionnement du navire entre la Méditerranée et les Caraïbes, fin novembre. Pendant la refonte, un très joli entre de remise en forme a également été installé à bord. Désormais, des packages « croisière + Spa » sont d'ailleurs proposés aux clients.


Le Spa du Bleu de France (© : CDF - CROISIERES DE FRANCE)

L'hiver prochain, Croisières de France proposera deux itinéraires différents dans la région Antilles/Caraïbes, avec peut être un départ de Martinique. Ces traversées seront en alternance, une semaine sur deux, ce qui permettra aux passagers le désirant de passer deux semaines à bord. Mais, d'ici là, après avoir achevé sa saison de l'autre côté de l'Atlantique, le Bleu de France reprendra son cycle de croisières en Méditerranée à partir du 12 avril. Déployé au départ de Marseille, le paquebot ne réalisera pas, comme lors de sa saison inaugurale l'an passé, un trajet unique. Souhaitant diversifier son offre, CDF a programmé 7 types différents de croisières, sur des durées allant de 4 à 12 jours. Cette réorganisation permettra à la compagnie de proposer des itinéraires très variés aux quatre coins de la Méditerranée, des Baléares à la partie orientale de la Grande Bleue. Après avoir accueilli quelques 17.000 passagers de fin mai à fin décembre 2008, CDF se veut optimiste pour 2009, année qui doit conforter son positionnement sur le segment spécifique des croisières francophones. « 2009 s'annonce très positive », conclut Nicholas Sharp.
_________________________________________________

- VOIR NOTRE REPORTAGE SUR LE BLEU DE FRANCE

- Voir le site de Croisières de France


CDF Croisières de France