Marine Marchande

Actualité

L’Emma Maersk immobilisé dans le canal de Suez suite à une avarie

L’Emma Maersk, porte-conteneurs géant d'une capacité de 14.700 EVP (Equivalent Vingt Pieds, taille standard du conteneur) de l’armement danois Maersk Line, a subi un envahissement de sa machine alors qu’il manoeuvrait, vendredi 1er février, dans le canal de Suez. Le navire s’est brièvement retrouvé sans propulsion mais a pu être mis à quai sans encombre au terminal conteneur de Port Saïd. 

La compagnie a dépêché des plongeurs pour comprendre la source de l’envahissement. Il semblerait que celui-ci se soit produit au niveau du propulseur arrière. Des pales de l’hélice auraient cédé sous la pression du flux d’eau, qui se serait engouffré dans le tunnel. Des fissures dans ce dernier seraient ensuite apparues, provoquant l’envahissement du compartiment machine. Par mesure de précaution, l’ensemble des navires de la classe E a été invité à ne plus utiliser les propulseurs arrière. L’armement annonce poursuivre les investigations et n’indique pas de date de retour de l’Emma Maersk sur sa ligne. Si le navire devait être mis à sec pour travaux, il devrait sans doute être remorqué vers un chantier pouvant accueillir ses 398 mètres de long et 56 mètres de large.
 
Pour mémoire, l'Emma Maersk, entré en service en 2006, est le premier de la série des 8 porte-conteneurs de la classe E. L'incident est survenu alors que le navire se dirigeait vers l'Asie après avoir desservi les ports européens puis celui de Tanger Méditerranée, au Maroc.
 
 

A.P. Møller - Mærsk