L’Inde envoie des bâtiments de guerre en mer de Chine

Dossier(s) : Marine indienne

La situation au large du Vietnam ne cesse de s’envenimer. Alors qu’un différend territorial sur des zones maritimes au sous-sol riche en ressources d’hydrocarbures oppose déjà la Chine à ses voisins philippins malaisiens et vietnamiens, l’Inde vient d’annoncer l’envoi de bâtiments de guerre dans la zone. L’Inde n’a pas de revendication territoriale dans cette région, mais elle a des intérêts économiques, via l’entreprise d’Etat ONGC (Oil and Natural Gas Corp) dans le champ de gaz de Nam Con Son, au large de la côte sud du Vietnam.

La marine indienne annonce la tenue prochaine d’exercices dans cette zone, ce qui ne manque d’inquiéter les observateurs internationaux, qui craignent déjà les frictions entre les deux nations, dont les marines sont en pleine expansion.

La Chine a récemment annoncé qu’à compter du 1er janvier prochain,  la police montera à bord et prendra le contrôle de tout navire entrant « illégalement dans les eaux de la province de Hainan », correspondant à une des zones disputées.