Livre : Géopolitique des mers et des océans

Qui tient la mer tient le monde… Les océans ont beau constituer 70% de la surface terrestre, leur rôle est souvent sous-estimé. Qui a conscience que plus de 80% du commerce mondial se fait par voie maritime et que 90% des communications internationales empruntent des câbles sous-marins ? Qui se doute des effets cataclysmiques qu’aurait l’interruption du trafic maritime en quelques semaines ? Les routes maritimes sont pourtant les artères de la mondialisation, et c’est ce qui justifie l’intérêt constant que leur portent les grandes puissances.

Loin d’être un luxe, la puissance navale est une condition impérative de la liberté : liberté de commercer, d’agir pour protéger ses intérêts, de résister aux chantages sur l’accès aux ressources car, comme le disait Walter Raleigh : « Qui tient la mer tient le commerce du monde, qui tient le commerce tient la richesse, qui tient la richesse du monde tient le monde lui-même ».

Dans ce livre, édité aux Presses Universitaires de France et enrichi de nombreuses cartes, Pierre Royer, agrégé d’histoire, diplômé de Sciences Po et officier de réserve de la Marine nationale, offre une description géoéconomique de tous les océans et des principales mers, ainsi qu’une étude géopolitique des grandes puissances navales, avec pour toile de fond l’analyse des enjeux économiques, scientifiques, stratégiques et environnementaux liés au contrôle des espaces maritimes.