Divers

Culture

Livre : La marine en guerre 1939-1945

A l'aube de la seconde guerre mondiale, la flotte française était la quatrième du monde. Au prix d'un effort de reconstruction considérable, notamment porté par le ministre Georges Leygues, la Marine nationale alignait quelques uns des plus beaux navires en service. Ses unités rivalisaient de vitesse et de puissance, à l'image du croiseur Emile Bertin et de ses 40 noeuds, où du contre-torpilleur Le Terrible, lui aussi le plus rapide de sa catégorie, avec 45 noeuds au compteur. Après la mise en service des croiseurs de bataille Dunkerque et Strasbourg, le bâtiment de ligne Richelieu était quasiment achevé en 1940. La flotte alignait par ailleurs cinq autres cuirassés, 7 croiseurs lourds, 12 croiseurs légers, 32 contre-torpilleurs, 38 torpilleurs et des dizaines de sous-marins. La construction de deux autres Richelieu était en cours, de même que celle de nouveaux croiseurs, torpilleurs, sous-marins et porte-avions. Splendide, la flotte française sortira décimée de la guerre.

Les batailles inégales contre les Anglais et les Américains, à Mers-el-Kébir, Dakar, Casablanca, Alger, Beyrouth ou Madagascar entraîneront de lourdes pertes et, parfois, des combats malheureux entre Français libres et forces contrôlées par Vichy. Le sabordage des forces de haute mer, à Toulon en 1942, sera un énorme gâchis, avec plus de 80 bâtiments détruits, mais empêchera que cette superbe marine, patiemment constituée, ne tombe aux mains des Allemands. Mais la Royale, durant la guerre, ce fut également des engagements moins connus, comme la campagne de Norvège ou la bataille de Koh Chang, en Extrême-Orient. Ce fut aussi le combat aux côtés des alliés, de l'Atlantique à l'océan Pacifique. Loin d'être cantonnée dans ses ports durant cinq ans, il faudrait des dizaines de volumes pour donner chaque détail de chaque événement dont la Marine française fut actrice durant le second conflit mondial. Dans la série «en images», Jean Moulin a choisi de présenter quarante faits marquants sous une forme condensée, accessible à tous, agrémentée d'une photo d'archives. Les heures glorieuses comme les moments plus sombres sont évoqués par le meilleur spécialiste actuel de la Marine française, et ce livre sera incontestablement le document indispensable pour aborder plus en profondeur l'histoire de la Marine, ou plus simplement pour acquérir des connaissances de base et garder en mémoire le souvenir d'une époque ancienne. À ce titre, il passionnera les plus jeunes comme les vétérans.
__________________________________________________

LA MARINE FRANCAISE EN GUERRE 1939 - 1945 EN IMAGES

Jean Moulin, Marines Editions - 2007