Défense

Actualité

L'US Navy commande en urgence des systèmes anti-mines allemands

Le groupe allemand Atlas Elektronik, via sa filiale Atlas North America, a annoncé la signature avgec l'US Navy d'un contrat portant sur la fourniture de systèmes de lutte contre les mines SeaFox. Ce marché a été notifié en urgence opérationnelle par la marine américaine afin d'améliorer les équipements de ses chasseurs de mines de la classe Avenger, des bâtiments de 68.4 mètres et 1333 tonnes en charge dont 14 unités ont été mises en service entre 1987 et 1994. Trois bâtiments de ce type recevront des SeaFox et seront modifiés pour les mettre en oeuvre dans les prochains mois. En parallèle, le contrat prévoit qu'Atlas équipe avec ce système six hélicoptères lourds MH-53 Sea Dragon, la marine américaine utilisant également des moyens aériens dans la chasse aux mines. Des SeaFox ont, d'ailleurs, déjà été livrés pour une mise en oeuvre depuis des MH-53.


Le SeaFox (© : ATLAS ELEKTRONIK)


Un chasseur de mines du type Avenger (© : US NAVY)


Un hélicoptère Sea Dragon (© : US NAVY)

Le SeaFox est un robot télé-opéré de type « Mine Killer », ou tueur de mine, conçu pour embarquer une charge explosive et détruire les mines à l'impact. Il est doté d'un sonar pour se relocaliser et d'une caméra pour l'identification de la cible. Grâce à cet engin, les chasseurs de la classe Avenger vont disposer de moyens plus modernes que leurs équipements d'origine. On notera d'ailleurs que la guerre des mines est, souvent, considérée comme le point faible de la flotte américaine, où ce domaine de lutte a été longtemps sous-estimé. L'US Navy avait d'ailleurs payé ce manque d'intérêt durant le conflit Iran-Irak et la première guerre du Golfe.


Un chasseur de mines du type Avenger (© : US NAVY)