Construction Navale

Actualité

Meyer Werft lance la construction du Quantum of the Seas

La compagnie américaine Royal Caribbean International a annoncé hier le lancement de la construction de son nouveau paquebot, dont elle a au passage révélé le nom. Premier des deux navires du projet Sunshine, le Quantum of the Seas a vu sa première tôle être découpée le 31 janvier aux chantiers Meyer Werft de Papenburg, en Allemagne. Le navire, dont la jauge atteindra finalement 167.000 GT (contre 158.000 annoncés initialement), aura une capacité de 4100 passagers et entrera en service en octobre 2014. Il sera suivi par un sistership, l’Anthem of the Seas, prévu pour rejoindre la flotte de RCI au printemps 2015. Ces deux paquebots seront les plus gros du monde après les Oasis of the Seas et Allure of the Seas (227.000 GT, 5400 passagers en base double). Ils surclasseront notamment les trois unités de la classe Freedom of the Seas (158.000 GT, 3600 passagers), également exploités par Royal Carribean International.

Pour l’heure, RCI maintient le suspens concernant le design de ses futurs navires, même si, durant la cérémonie de lancement de la construction, la découpe d’une plaque d’acier reprenant la silhouette du Quantum of the Seas donne une idée de ses lignes. Celles-ci semblent en tous cas très proches de la vue « volée » qui avait été diffusée cet été sur Internet.

 

 

Plaque de la cérémonie (© : RCI)

 

Vue du Sunshine diffusée l'été dernier (© : DROITS RESEERVES)

 

 

Comme tous les paquebots de la compagnie américaine, ces nouveaux navires devraient se distinguer par une très importante diversité dans les espaces publics et proposeront sans doute de nouvelles innovations. Pour l’heure, on sait seulement qu’ils disposeront, comme leurs aînés, d’un mur d’escalade, d'une patinoire, d'un simulateur de surf et, à l’instar des géants de la classe Oasis, d’une tyrolienne, ce qui donne à penser qu’à l’image de ceux-ci, ils adopteront une architecture avec une partie centrale à ciel ouvert. De même, le Quantum of the Seas et l’Anthem of the Seas accueilleront un parc tropical, ce dernier devant abriter 12.000 plantes vivantes. « Tout au long de notre histoire, nous avons énormément évolué, progressé et innové en matière de design et de conception à bord de nos navires de croisière. La classe Quantum ne fera pas exception et continuera d’entretenir la tradition de Royal Caribbean International », assure Richard Fain, président de Royal Caribbean Cruises Ltd, maison mère de RCI.

En dehors des deux unités du projet Sunshine, la compagnie américaine a commandé un troisième mastodonte de la classe Oasis. Contrairement aux deux premiers navires, réalisés en Finlande, ce bateau sera construit par les chantiers de Saint-Nazaire et livré en 2016.

 

 

L'Oasis of the Seas (© : RCI)

 

Paquebot de la classe Freedom of the Seas (© : RCI)

 

 

Meyer Werft Royal Caribbean