Vie Portuaire

Actualité

Nantes : Un 4e poste à quai à Cheviré

Le port autonome de Nantes Saint-Nazaire poursuit son plan de modernisation et de redéploiement de l’activité en aval de la Loire. Après l’abandon du quai Wilson, en centre-ville de Nantes, un quatrième poste a été inauguré, à Cheviré, le 24 novembre. Long de 180 mètres pour une largeur de 34,5 mètres, ce nouvel équipement est installé dans le prolongement du poste 3. Les travaux, particulièrement lourds, ont débuté en octobre 2002 et ont nécessité le déversement de 5 500 m³ de béton, la pose de 770 tonnes d'acier et l’enfoncement de 198 pieux à une trentaine de mètres de profondeur. Pour permettre la manutention des ammonitrates en toute sécurité, le nouveau quai est équipé d'un système spécial de lutte contre les incendies. Il se distingue également par la présence d’une grue flambante neuve. L’imposante Reggiane, en service depuis le mois de septembre, est capable de soulever des charges de 17 tonnes à 35 mètres. Le coût global du chantier s’élève à 13 ,3 millions d’euros, dont un quart a été financé par l’Europe.

Préparation de l’avenir

A l’issue d’un Conseil d’Administration, qui s’est tenu le même jour que l’inauguration du poste 4, le port autonome de Nantes Saint-Nazaire a dévoilé sa stratégie pour 2006. L’établissement public souhaite « se doter d'un projet d'entreprise » pour faire face aux grands changements auxquels sont confrontés les différents ports, à commencer par la mondialisation, la concentration des armateurs et les nouvelles directives européennes. A cet effet, un vaste plan d’investissement de 25 millions a été approuvé. Parmi les grands chantiers, on retiendra la poursuite de la modernisation des infrastructures, au terminal multivracs de Montoir mais aussi à Cheviré. La station de pompage des formes de radoub du bassin de Penhoët sera par ailleurs modernisée. Le port autonome, qui espère voir aboutir début 2006 son projet d’autoroute de la mer avec l’Espagne, désire, en partenariat avec les acteurs politiques et économiques locaux, « faire émerger un pôle logistique majeur, conteneurs et roulier, à partir de la création de réseaux, de l'expérimentation de transport multimodal et de développement de modes alternatifs ».

Port de Nantes Saint-Nazaire