Près de 3000 marins français et britanniques appareillent de Toulon

Dossier(s) : Marine nationale Mission Agapanthe 06
Le porte-avions Charles de Gaulle, trois frégates, un sous-marin nucléaire d’attaque et un bâtiment de commandement et de ravitaillement partent aujourd’hui pour une mission de cinq mois. Le groupe aéronaval, mènera dans les prochains jours la qualification des pilotes embarqués puis mettra le cap vers le canal de Suez et l’Océan Indien. La mission Agapanthe 06 doit permettre d’entretenir la capacité de projection de puissance de la France au profit de l’opération de lutte anti-terrorisme Enduring Freedom (suite aux opérations contre les Talibans en Afghanistan) et de la FIAS (force international d’assistance à la sécurité de l’OTAN). En marge de ces missions, le groupe aéronaval français (Task Force 473) conduira des opérations navales, aériennes et sous-marines dans le domaine de la sécurité maritime. Pour la Marine nationale, ce « soutien (à la coalition) a pour but de démontrer la détermination et la volonté de prendre part à l’effort de lutte contre le terrorisme international et d’être prêt à participer ou à conduire tout engagement opérationnel sous faible préavis. Pour ce faire, il est nécessaire d’entretenir un haut degré de coordination et d’interopérabilité avec les forces opérationnelles ».

42.000 tonnes de diplomatie


En vertu du traditionnel concept voulant qu’un porte-avions pèse son poids en diplomatie, les 42.000 tonnes du Charles de Gaulle seront politiquement les bienvenus dans la région du Golfe, où l’Iran menace toujours de mener à bien son programme nucléaire. Cette position, défendue ardemment par Téhéran, inquiète nombre de ses voisins, les Etats-Unis et l’Europe. La France profitera donc du déploiement de son navire amiral pour étaler ses capacités militaires et renforcer ses liens avec les « pays amis ». Ainsi, plusieurs séries d’exercices sont prévues. « Red Shark » se déroulera mi-mars en mer Rouge avec les forces armées saoudiennes. Il sera suivi d’un exercice avec les troupes françaises déployées à Djibouti. En avril, la flotte partira à l’Est et rejoindra la marine indienne pour « Varuna 06 ». Cet exercice sera suivi, en milieu de mois, de « Big Fox », avec l’armée des Emirats Arabes Unis. Des entraînements sont également prévus. A l’issue de ces passex, adex, spontex et autres surfex, le Charles de Gaulle doit réintégrer l’opération Heracles et mener, grâce à son aviation embarquée, des opérations de surveillance en Afghanistan. Le porte-avions avait participé, en 2002, aux frappes aériennes menées par la coalition contre les foyers terroristes. La Marine française, dont l’action avait alors été saluée par Washington était resté sept mois sur place.

Les moyens déployés


Placé sous le commandement opérationnel du Chef d‘état major des armées (CEMA), le contrôle opérationnel est délégué au contre-amiral Xavier Magne, commandant de la TF 473. La force est articulée autour du Charles de Gaulle dont le groupe aérien comprend 14 avions d’assaut Super Etendard, 8 intercepteurs Rafale, 2 avions de surveillance E2 C Hawkeye et 2 hélicoptères Dauphin. L’aviation légère de l’Armée de Terre (ALAT) compte sur le porte-avions un hélicoptère Puma pour les les liaisons logistiques et l’Armée de l’Air un Puma SAR/CSAR ( Search and Rescue / Combat Search and Rescue). Le bâtiment peut assurer toutes les missions de défense aérienne, attaque au sol et lutte antinavire. Son escorte est constituée de la frégate antiaérienne Cassard, de la frégate anti-sous-marine Montcalm et du SNA Saphir. Comme en 2004, la force française intègre un navire britannique, en l’occurrence la frégate britannique HMS Lancaster (Type 23). Le soutien du groupe sera assuré par le bâtiment de commandement et de ravitaillement Somme. En tout, ce sont donc près de 3000 marins, 6 navires et 31 appareils que la France déploiera jusqu’en juin, date du retour à Toulon de la Task Force. A noter que sur place, la Marine nationale est présente au sein de l’opération Enduring Freedom avec la frégate Courbet et l’aviso Enseigne de Vaisseau Jacoubet.
_______________________________________

• Voir la fiche technique du Charles de Gaulle

• Voir la fiche technique du sous-marin Saphir

• Voir la fiche technique de la frégate Cassard

• Voir la fiche technique de la frégate Montcalm

• Voir la fiche technique de la frégate HMS Lancaster

• Voir la fiche technique de la frégate Courbet

• Voir la fiche technique de l'aviso EV Jacoubet