Siemens va fournir 80 éoliennes pour un champ en mer du Nord

Dossier(s) : Energie éolienne Energies Marines Renouvelables

Siemens a décroché un contrat de 700 millions d’euros portant sur la fourniture de 80 éoliennes destinées à être implantées sur le parc offshore Butendiek, situé en mer du Nord, au large des côtes allemandes. Les machines seront du type SWT-3.6-120, d’une puissance unitaire de 3.6 MW et dotées d’un rotor de 120 mètres de diamètre. Elles seront installées sur une zone de 42 km² dans des eaux d’une profondeur de 20 mètres environ. Le champ Butendiek sera construit à environ 32 kilomètres à l’ouest de l’île de Sylt, à proximité de la frontière entre l’Allemagne et le Danemark. Lors de son raccordement au réseau, en 2015, ce nouveau parc éolien, d’une capacité de 288 MW, sera capable d’alimenter près de 370.000 foyers en électricité.

 

 

Navire de pose d'éoliennes (© : SIEMENS)

Navire de pose d'éoliennes (© : SIEMENS)

 

 

Nouveau concept de navire de service

 

 

En dehors de la fabrication et de l'installation des éoliennes, Siemens assurera également la maintenance du parc sur une période de 10 ans. A ce titre, le groupe fournira un nouveau concept logistique incluant un navire de service spécialement conçu pour héberger le personnel et intervenir sur des parcs éoliens offshore. « Les techniciens de Siemens pourront vivre et travailler à bord. Doté d’une grande capacité de stockage pour les pièces de rechange et embarquant plusieurs exemplaires des composants principaux, ce navire est spécialement conçu pour répondre aux défis des interventions loin des côtes. Il utilise un système d’accès spécifique pour atteindre directement l’éolienne, ce qui procure un avantage de taille sur le plan de la sécurité étant donné les conditions météorologiques particulièrement difficiles en mer du Nord », explique Siemens.

 

Parmi les autres services que fournira le groupe allemand sur le champ Butendiek, on notera des solutions de surveillance et de diagnostic à distance, associées à des techniques de prévisions météorologiques dernier-cri. « Elles permettent de planifier l’entretien avec un maximum d’anticipation et de réaliser les travaux de maintenance de manière groupée et selon des calendriers appropriés ».

 

 

(© : SIEMENS)

(© : SIEMENS)

 

 

Un marché très dynamique

 

 

La société en charge du projet regroupe cinq investisseurs : Siemens Financial Services, Marguerite Fund, Industriens Pension, PKA A/S (22.5 % chacun) et wpd AG (10 %). Butendiek est le huitième parc éolien offshore situé dans les eaux allemandes pour lequel Siemens a remporté un contrat, et le deuxième en Europe avec une prise de participation de Siemens Financial Services. « Nous estimons que d’ici 2020, la puissance totale installée de l’ensemble des installations éoliennes à travers le monde dépassera les 500 gigawatts. Les parcs éoliens en mer représentent de loin le segment le plus dynamique du marché. L’éolien offshore joue un rôle crucial dans la politique allemande de transition énergétique. Deux arguments importants jouent en sa faveur : il jouit d’une large acceptation auprès du grand public et permet de capter davantage d’énergie que les installations situées sur la terre ferme », estime Felix Ferlemann, directeur général de la division Wind Power de Siemens Energy.