Défense

Actualité

Socarenam va construire deux patrouilleurs pour la marine belge

Le chantier boulonnais Socarenam a remporté un très beau succès en étant retenu pour construire les deux nouveaux patrouilleurs hauturiers de la Composante navale belge. Commandés dans le cadre du programme Ready Duty Ships (RDS), ces bâtiments seront livrés d’ici le début de l'année 2015. Longs de 52 mètres pour une largeur de 9.3 mètres, ils seront dotés d’un système de commande et de contrôle SEWACO, fourni par Thales, qui gèrera les senseurs et le système d’armes, comprenant notamment un canon télé-opéré de 12.7mm. Destinés aux missions de patrouille, de surveillance, de maintien de l’ordre et de sauvetage, les futurs patrouilleurs belges pourront mettre en œuvre deux embarcations rapides.

 

 

Le design retenu pour le programme RDS (© : SOCARENAM)

 

 

Développé en partenariat avec le bureau d’études Mauric, le design retenu par le ministère belge de la Défense s’inspire de celui des patrouilleurs Jacques Oudart Fourmentin et Kermorvan, livrés par Socarénam à la Douane française en 2007 et 2008. Mais il s’agit d’une version améliorée, plus grande et aussi plus complexe puisqu’elle dispose d’un système de combat léger et un système d’armes intégré. Cette commande représente en tous cas une belle performance pour Socarenam. « Nous sommes très fiers d’avoir été choisis par la Composante marine belge. La compétition était internationale et a été acharnée. Nous faisions face à des concurrents australiens, espagnols, néerlandais et français. Nous sommes donc très satisfaits d’avoir emporté ce marché », explique-t-on chez Socarenam.

Employant 200 personnes, le chantier boulonnais travaille actuellement sur plusieurs projets. Trois chalutiers (deux de 25 mètres et un de 15 mètres) sont en cours de construction, de même qu’un bac pour la Gironde. Commandé en juillet 2012, ce dernier a vu la construction de sa coque débuter sur le site Socarenam de Saint-Malo. En mai ou juin, elle rejoindra Boulogne pour son armement. En lice sur différents appels d’offres, le constructeur va également travailler sur le programme ARPEGE, qui vise à concevoir et réaliser le prototype d’une nouvelle génération de chalutiers plus performants et moins gourmands en énergie.

Socarenam Marine belge