T. Mariotti livre le Seabourn Quest

Dossier(s) : T. Mariotti
Les chantiers italiens T. Mariotti de Gênes ont livré le 28 mai Seabourn Quest. Sistership du Seabourn Odyssey et du Seabourn Sojourn, achevés en 2009 et 2010, ce navire de croisière de luxe a été commandé par le groupe américain Carnival Corporation pour sa filiale Seabourn. L'investissement dans ces trois nouveaux bateaux a atteint 550 millions d'euros. Comme ses aînés, le Seabourn Quest mesure 198.5 mètres de long et affiche une jauge de 32.000 tonneaux. Il dispose de 225 cabines et suites, dont 90% sont équipées avec une véranda. Pour réaliser les espaces publics du bateau, qui vise le haut de gamme, il a notamment fallu utiliser 120 tonnes de marbre italien, 3.8 tonnes de mosaïques et 7 tonnes d'albâtre. Le navire compte notamment quatre restaurants, six bars et salons, un casino, une discothèque, des boutiques, six bains à remous, un centre de bien-être sur deux ponts et un business center.

Nouvelles commandes espérées dans les prochains mois

Cette très belle unité a vu, comme ses sisterships, sa coque réalisée aux chantiers San Giorgio di Nogaro, sur la côte adriatique, puis remorquée à Gênes pour aménagement des espaces intérieurs et achèvement. Autour de T. Mariotti, environ 250 sous-traitants (dont 93% d'Italiens) ont été impliqués dans la réalisation des trois navires, plus de 200 millions d'euros étant injectés dans l'économie de la région génoise.
Fort du succès rencontrés avec Seabourn, le constructeur italien confirme son savoir-faire sur le segment des navires de luxe. Déjà, sur ce créneau, Mariotti avait réalisé le Silver Cloud (1994), le Silver Wind (1995), le Seven Seas Navigator (1999), le Silver Shadow (2000), le Silver Whisper (2001) et le Seven Sea Voyager (2003), construits pour les compagnies Silversea et Regent (ex-Radisson Seven Seas). Et, dans les prochains mois, le chantier italien s'attend à de nouvelles commandes dans le segment des petits paquebots haut de gamme. C'est en tout cas ce qu'a indiqué samedi dernier son président, Marco Bisagno, lors de la présentation du Seabourn Quest.