Défense

Actualité

Un Rafale du Charles de Gaulle se crashe au large du Pakistan

Ce dimanche, en début d'une mission d'appui aérien en Afghanistan, un Rafale appartenant au groupe aérien embarqué du porte-avions Charles de Gaulle s'est abîmé en mer au large du Pakistan. Heureusement, le pilote a pu s'éjecter et a été récupéré par l'hélicoptère Pedro assurant la sécurité aérienne lors des opérations d'appontages et de catapultages. « Indemne », selon l'Etat-major des Armées, il a été transféré sur le porte-avions et pris en charge par l'équipe médicale du bord. L'avion s'est crashé en mer non loin du Charles de Gaulle, dans la zone d'opérations du groupe aéronaval, située à plus de 100 km des côtes pakistanaises. « Une enquête est en cours pour déterminer les circonstances de l'accident », précise l'EMA.


Rafale sur le Charles de Gaulle (© :MARINE NATIONALE)

Depuis le 25 novembre et durant un mois, le groupe aérien embarqué du Charles de Gaulle participe aux missions d'appui aérien en Afghanistan. Entre jeudi et dimanche, une vingtaine de sorties avaient déjà été réalisées. Cette opération s'inscrit dans le cadre de la mission Agapanthe 2010, qui porte sur un déploiement de quatre mois du groupe aéronaval français en océan Indien. Ayant appareillé de Toulon le 30 octobre, le Charles de Gaulle embarquait, jusqu'à l'accident de ce dimanche, 12 Super Etendard Modernisés (SEM), 10 Rafale F3, 2 Hawkeye et des hélicoptères. La perte de l'un des 10 Rafale du GAé ne remet pas en cause la mission du groupe aéronaval, qui poursuit sa mission.
Pour mémoire, il s'agit du quatrième crash de Rafale depuis la mise en service du nouvel avion de combat en 2001. Le premier s'est produit le 6 décembre 2007, un Rafale de l'armée de l'Air s'écrasant avec son pilote lors d'une mission entrainement. La Marine nationale avait, à son tour, été endeuillée l'an dernier. Le 24 septembre 2009, deux appareils catapultés du Charles de Gaulle étaient entrés en collision au large de Perpignan. Seul l'un des deux pilotes avait survécu au crash.


Hélicoptère Pedro devant le Charles de Gaulle (© :MARINE NATIONALE)