Un sous-marin canadien torpille un vieux bâtiment américain

Dossier(s) : Marine canadienne

 Le HMCS Victoria, l’un des quatre sous-marins de la marine canadienne, a envoyé par le fond, le 18 juillet, l’ex-USNS Concord. Long de 177 mètres, cet ancien ravitailleur américain, lancé en 1966, avait été retiré du service en 2009. Il a servi de cible au Victoria dans une zone de tir située au large d’Hawaii. Le sous-marin a touché avec une torpille Mk48 le navire déclassé, qui a sombré 18 minutes plus tard. Cette manœuvre s’est déroulée dans le cadre de cadre de l’exercice RIMPAC 2012, qui a rassemblé plus de 40 bâtiments et sous-marins, 200 aéronefs et 25.000 militaires provenant de 22 pays.

 

L'ex-USNS Concord torpillé par le Victoria (© : US NAVY)

L'ex-USNS Concord torpillé par le Victoria (© : US NAVY)

 

L'ex-USNS Concord en train de couler (© : US NAVY)

L'ex-USNS Concord en train de couler (© : US NAVY)

 

La destruction du vieux Concord par le Victoria signe le retour de la sous-marinade canadienne, qui a vécu ces dernières années un véritable calvaire avec la remise en état des quatre unités britanniques du type Upholder. Mis en service entre 1990 et 1993, ces quatre sous-marins ont cessé leur service au sein de la Royal Navy en 1994, avant d’être loués au Canada en 1998 et acquis en 2006. La remise en service de ces bâtiments s’est, néanmoins, révélée très longue et coûteuse, le programme étant émaillé de nombreux problèmes techniques (sans compter un grave incendie sur le Chicoutimi, en 2004, lors de son transfert vers le Canada).

La participation du Victoria à RIMPAC et le tir effectué contre le vieux ravitailleur américain semble vouloir montrer que les sous-marins canadiens sortent enfin de cette mauvaise passe.

Longs de 70.2 mètres pour un déplacement de 2400 tonnes en plongée, les HMCS Victoria (ex-HMS Unseen), HMCS Windsor (ex-HMS Unicorn), HMCS Corner Brook (ex-HMS Ursula) et HMCS Chicoutimi (ex-HMS Upholder) peuvent atteindre la vitesse de 20 nœuds. Armés par 47 marins, ils peuvent mettre en œuvre 18 torpilles lourdes Mk48 au moyen de six tubes de lancement.

 

Le HMCS Victoria (© : US NAVY)

Le HMCS Victoria (© : US NAVY)