Défense

Actualité

Un tour du monde des forces navales

A partir de demain, nous vous proposerons un tour d’horizon des évolutions récentes au sein des différentes marines à travers le monde. Un dossier réalisé avec l’amical soutien de Bernard Prézelin, qui a récemment signé la dernière édition de Flottes de Combat, ouvrage de référence pour tous les marins et passionnés de bateaux gris.

La tendance demeure globalement à un développement général des forces navales à travers le globe, à l’exception notable de l’Europe et des Etats-Unis, même si la nouvelle administration américaine pourrait accroître les moyens de l’US Navy. Le retour de la marine russe et l’impressionnante montée en puissance de l’Asie se confirment. Résultat, les grands équilibres navals voient leur centre de gravité bouger. Pour s’en convaincre, il n’y a qu’à regarder les chiffres :

En 1988, les cinq plus grandes marines du monde étaient celles des Etats-Unis (4.2 millions de tonnes), de la Russie (3.5 Mt), du Royaume-Uni (590.000 tonnes), de la France (296.000 tonnes) et du Japon (227.000 tonnes). Suivait l’Allemagne (RFA) avec 171.000 tonnes, l’Inde (158.000 tonnes) et l’Italie (109.000 tonnes).

En 2008, les flottes américaine et russe étaient toujours en tête, mais avec des tonnages bien moindres (respectivement 3 et 1.15 Mt). La Chine, qui ne faisait même pas partie des 8 plus grandes marines en 2004 (la huitième étant l’Allemagne avec 120.000 tonnes), confortait déjà sa place de troisième quatre ans plus tard, avec 847.000 tonnes de bâtiments de combat, devant la Royal Navy (476.000 tonnes), la flotte japonaise (372.000 tonnes) et la Marine nationale (304.000 tonnes) et, derrière, l’Inde (227.000 tonnes) et l’Italie (142.000 tonnes).

En 2016, cette dynamique ne fait que se renforcer : La Chine, qui a gagné près de 300.000 tonnes en quatre ans seulement, est désormais la deuxième puissance mondiale en tonnage (1.2 Mt), derrière les USA mais devant la Russie, restés stables. Derrière, le Japon a quasiment atteint le niveau de la marine britannique (403.000 tonnes contre 407.000 tonnes) et l’Inde (300.000 tonnes) a dépassé la France (281.000 tonnes), alors que la Corée du Sud (180.000 tonnes) entre pour la première fois dans le « Top 8 » des plus grandes marine, dont elle chasse l’Italie.