Construction Navale

Actualité

Une hélice à pas variable haute résistance pour le brise-glace de Fednav

6.5 mètres de diamètre, en alliage de nickel, de bronze et d’aluminium et 45 tonnes : ce sont les impressionnantes dimensions de l’hélice à pas variable Kamewa, une filiale du groupe Rolls-Royce, qui va être installée sur le prochain vraquier brise-glace de l’armement canadien Fednav. Ce dernier est spécialisé dans le transport de matières premières en zone arctique, et arme déjà l’Umiak 1, le vraquier brise-glace le plus puissant au monde, également équipé d’une hélice de ce type.

Le futur navire va être dessiné et construit aux chantiers japonais Universal Shipbuilding et affichera un port en lourd de 25.000 tonnes. Sa coque renforcée lui permettra de franchir des glaces de 1.5 mètre d’épaisseur. Il sera propulsé par un moteur diesel de 29.000 chevaux. Il sera destiné au transport de nickel et de cuivre, extraits des mines de Nunavik (nord du Québec) vers l’Europe.
L’hélice va être installée dans une tuyère en acier, de manière à la protéger des blocs de glace flottants. Et ce qui devrait également permettre d’augmenter la puissance de propulsion quand le navire brise la glace. En eaux libres, le vraquier n’utilisera qu’un tiers de sa puissance pour atteindre la vitesse de 13 nœuds. Dans la glace, il utilisera toute sa puissance pour maintenir une vitesse de 3 nœuds. Le pas variable de l’hélice offre une plus grande souplesse de manœuvre, notamment pour un changement de direction, ce qui est particulièrement important au milieu des glaces.
 
 
L'hélice de l'Umiak (© FEDNAV)
 
L'Umiak I (© FEDNAV)