Nautisme

Actualité

Vendée Globe : Javier Sanso hélitreuillé après le chavirage de son bateau

Les deux balises de détresse d’Acciona 100% EcoPowered, l’un des voiliers engagés dans le Vendée Globe, se sont déclenchées hier en fin de matinée. Le bateau de l’Espagnol Javier Sanso se trouvait alors à 500 milles à l’ouest de Madère et à 360 milles au sud de Sao Miguel, aux Açores. Alertés, la direction de course, le Centre régional opérationnel de surveillance et de sauvetage (CROSS) de Gris Nez et le MRCC de Ponta Delgada ont tenté, en vain, de joindre de skipper. Les autorités portugaises ont alors donné l’ordre à un avion de surveillance maritime C295 de survoler la zone. Arrivé sur zone à 17h30, l’appareil a découvert le voilier chaviré et, à proximité, Javier Sanso, réfugié dans un radeau de survie. Le navigateur a fait des signaux en voyant approcher l’avion.

 

 

Avion portugais C295 (© : AIRBUS MILITARY)

 

 

A 18h50, un hélicoptère de sauvetage AW101 a décollé de Terceira, aux Açores, afin de récupéré le skipper espagnol, qu’il a hélitreuillé vers 23h40. En bonne santé, Javier Sanso a été évacué à Terceira où il est arrivé à 4h30 ce lundi matin.

Acciona 100% EcoPowered faisait partie des 9 bateaux encore en course dans le Vendée Globe. On notera qu’un autre concurrent est en difficulté. Une collision dans la nuit de samedi à dimanche avec un objet flottant non identifié a provoqué une voie d’eau sur Initiatives Cœur. Son skipper, Tanguy de Lamotte, essaye depuis de sortir la dérive du bateau de son puits afin de pouvoir limiter la taille du trou dans celui-ci.

Sauvetage et services maritimes