Vendée Globe : Jean-Pierre Dick a perdu sa quille, mais « n'abandonne pas »

François Gabart (Macif) était toujours en tête hier du Vendée Globe dans l'Atlantique nord, devant Armel Le Cléac'h (Banque Populaire). L'écart entre les deux hommes est toutefois redescendu (89.5 milles au pointage de 16 h). Coup dur en revanche pour Jean-Pierre Dick. Le skipper de Virbac-Paprec 3 a en effet perdu la quille de son voilier et fait route vers les Açores. A 23h45 lundi, alors qu’il naviguait à environ 500 milles dans le nord-ouest des îles du Cap Vert, Dick a appelé son équipe pour signaler que Virbac-Paprec 3 avait perdu sa quille. Le skipper niçois a toutefois réussi à stabiliser la situation. Le bateau est à l’endroit, ballasts remplis, et navigue désormais à 8 nœuds vers les Acores. A midi hier , il indiquait qu'il n'avait pas encore "pris la décision d'abandonner". Dick, 47 ans, est le deuxième skipper de ce 7e Vendée Globe dont le bateau perd sa quille, après un autre Français, Marc Guillemot (Safran), à qui cette mésaventure était arrivée seulement quelques heures après le départ de la course. C'est la troisième participation de Jean-Pierre Dick au Vendée Globe : il avait fini 6e en 2004-2005 et abandonné en 2008-2009.

 

 
Un article réalisé par la rédaction du Télégramme