Histoire Navale
A la découverte de l’Amerigo Vespucci
ABONNÉS

Reportage

A la découverte de l’Amerigo Vespucci

Histoire Navale

Fleuron de la flotte italienne, c’est l’un de plus imposants et des plus somptueux grands voiliers toujours en activité. Le célèbre bâtiment école de la Marina militare achève actuellement sa campagne annuelle au profit des officiers élèves de l’Académie navale de Livourne. Un périple de cinq mois, débuté le 19 avril au départ de la base navale de La Spezia, qui a conduit l’Amerigo Vespucci vers les Bermudes, où il a participé à la Tall Ship Race avec d’autres vieux gréements, puis au Canada, avec d'abord Halifax, principale base de la marine canadienne, avant de remonter le fleuve Saint-Laurent jusqu’à Québec et Montréal. Après avoir participé aux festivités marquant le 150ème anniversaire de la Confédération canadienne, le trois-mâts a réalisé deux escales aux Etats-Unis (Boston et New York) puis a retraversé l’Atlantique fin août via les Açores, retrouvant la Méditerranée pour deux ultimes escales, d’abord à Cadix, puis à Toulon, sa 11ème étape depuis le début de sa campagne. Le navire est arrivé samedi dans le port varois, qu’il quitte aujourd’hui pour revenir en Italie.  L’occasion de monter à bord de ce splendide vaisseau et de rencontrer son chaleureux équipage, emmené par le commandant Angelo Patruno.

 

L'Amérigo Vespucci quittant Toulon ce lundi (© : MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)

L'Amérigo Vespucci quittant Toulon ce lundi (© : MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)

 

Marine Italienne | Toute l'actualité de la Marina Militare Vieux gréements | Actualité des navires traditionnels