Construction Navale
R. Joassard: « Ocea réalise 95% de son activité à l’export sans délocaliser »

Interviews

R. Joassard: « Ocea réalise 95% de son activité à l’export sans délocaliser »

Construction Navale

Avec les Chantiers de l’Atlantique, le constructeur vendéen Ocea est le champion de l’industrie navale française à l’export. Dans un registre évidemment différent de celui de Saint-Nazaire, mais avec la particularité d’évoluer dans un marché encore plus concurrentiel, sur des produits où la compétition est pléthorique : patrouilleurs, navires hydrographiques, crew boats pour l’offshore, bateaux de pêche, vedettes à passagers, yachts… Or, Ocea parvient non seulement à réaliser l’essentiel de son chiffre d’affaires à l’export, mais il le fait sans délocaliser sa production, répartie entre la Vendée, la Loire-Atlantique et la Charente-Maritime. Un vrai tour de force pour une entreprise discrète, fondée il y a un peu plus de 30 ans aux Sables d’Olonne. Son secret : la modernisation de l’outil industriel pour rester compétitif, même face à des chantiers asiatiques, des produits très efficients répondant aux attentes des clients et le développement d’un savoir-faire très pointu dans le domaine des navires en aluminium.

Alors que le constructeur connait cette année un niveau d’activité historiquement élevé, nous faisons aujourd’hui le point son patron, Roland Joassard, qui a créé l’entreprise en février 1987 avec Fabrice Epaud.

OCEA | Toute l'actualité du constructeur naval français