Pêche
Ile de La Réunion II : A bord du nouveau palangrier austral de Comata

Reportage

Ile de La Réunion II : A bord du nouveau palangrier austral de Comata

Pêche
Reportage

Il vient de partir vers le grand Sud, les 40ème et les archipels subantarctiques de Crozet et Kerguelen. Le palangrier Ile de la Réunion II, de l’armement Comata (filiale de Scapêche, groupe Intermarché), va effectuer sa première marée de 80 jours dans les eaux australes. Il a succédé à l’unique bateau de la Comata exploité pour la pêche à la légine dans les eaux des Terres australes et antarctiques françaises (TAAF). Il s'agit de l’Ile de la Réunion I, livré par Piriou en 2002 et qui va être converti en patrouilleur cet hiver afin de remplacer le vieil Osiris. Construit par le chantier Piriou de Nha Be, au Vietnam, l’Ile de La Réunion II est arrivé fin août dans son port d’attache de l’océan Indien. Pendant plusieurs semaines, les marins ont transféré le matériel de pêche de l’ancien vers le nouveau bateau. Début décembre, il était prêt.

 

(

(©  PIRIOU)

L'Ile de la Réunion (à gauche) et l'Ile de la Réunion II (

L'Ile de la Réunion (à gauche) et l'Ile de la Réunion II (©  MER ET MARINE - CAROLINE BRITZ)

 

Gildas Balannec, un des deux capitaines, regarde son nouveau bateau avec satisfaction. « Il est plus grand et plus large que l’ancien (62.8 mètres de long pour 12.4 de large contre 55.5 mètres de long pour 11 mètres de large), mais cela ne veut pas dire que nous allons pêcher plus. Nous avons un quota attribué annuellement par les TAAF et celui-ci est calculé en fonction des stocks, pas de la taille ou de la puissance des bateaux ».

L’augmentation de la taille, c’est surtout pour le confort. Celui du quotidien pour l'équipage, avec des cabines de deux marins maximum, montées sur silent-blocs et mieux isolées du bruit. « C’est important pour nos équipages de 31 marins, …

Chantier Piriou | Toute l'actualité du groupe naval breton TAAF | Actualité de l'espace maritime austral et antarctique Pêche