Marine Marchande
Les rescapés de l'Ocean Viking ont débarqué à Lampedusa

Actualité

Les rescapés de l'Ocean Viking ont débarqué à Lampedusa

Marine Marchande

Le climat politique a changé en Italie avec le départ de Matteo Salvini, ancien ministre d'extrême droite. L'Ocean Viking, navire humanitaire affrété par SOS Méditerranée et Médecins sans Frontières, a pu débarquer les 82 rescapés qui étaient à son bord sur l'île de Lampedusa. Un revirement après des mois de fermeture des ports de la péninsule aux ONG. Les personnes vont être réparties en cinq pays (Italie, France, Allemagne, Portugal, Luxembourg).  Pour l'instant, ces répartitions se font toujours ad hoc, mais les ministres européens de l'Intérieur affichent leur volonté de vouloir mettre en place un mécanisme stable qui pourrait peut-être avancer au prochain sommet européen qui doit se tenir à Malte dans une semaine. 

« Cette désignation d'un lieu sûr qui réponde aux critères du droit maritime est une bonne nouvelle », a réagi Nicola Stalla, coordinateur des sauvetages à bord de l'Ocean Viking. « Mais il n'est pas acceptable d'attendre plusieurs jours, voire plusieurs semaines parfois, pour débarquer les rescapés. Il est urgent que les Etats européens établissent un mécanisme concerté, stable et pérenne qui garantisse le débarquement des rescapés dans des ports sûrs », a-t-il ajouté.

Pour mémoire, le navire avait sauvé 50 personnes en début de semaine dernière puis accueilli 34 autres qui avait été assistées par le voilier allemand Josefa. Une femme enceinte et son mari ont été évacués mercredi par hélicoptère vers Malte en raison de graves complications de la grossesse. 

 

 

 

Migrants