Divers

Fil info

SNSM : les sauveteurs de Dunkerque et Gravelines sauvent 31 migrants sur deux pneumatiques

Divers

Vendredi 04 octobre 2019 vers 03h28, la préfecture maritime de la Manche et de la mer du Nord est prévenue par le centre régional opérationnel de surveillance et de sauvetage (CROSS) Gris-Nez que deux embarcations pneumatiques avec 13 et 18 migrants à leur bord sont en difficulté au nord de Calais. Les migrants avaient contacté le SAMU 62 qui a relayé l’appel de détresse au CROSS.

Le CROSS engage l'hélicoptère Dauphin de la Marine nationale stationné au Touquet pour une recherche entre Calais et Dunkerque. Les embarcations sont relocalisées à 05h00 pour la première et 05h20 pour la seconde, à environ 9 nautiques (16,7 km) au large de Gravelines.

Les canots tout temps de la société nationale de sauvetage en mer (SNSM) Jean Bart II de Dunkerque et Notre Dame des Flandres de Gravelines sont alors engagés et guidées sur zone par l’hélicoptère de la Marine nationale.

Les conditions météorologiques sur place sont difficiles : l'une des embarcations pneumatiques est d’ailleurs en train de prendre l’eau lorsque les sauveteurs arrivent. Elle coulera à l’issue du sauvetage des personnes.

Les migrants sont pris en charge aux alentours de 07h00 : les 13 migrants de la première embarcation (qui a sombré) montent à bord de la SNSM de Gravelines (11 hommes, 1 femme et 1 adolescente), les 18 migrants de la deuxième embarcation (prise en remorque) montent à bord de la SNSM de Dunkerque (14 adultes et 4 enfants).

Ils sont tous sains et saufs grâce à l’efficience et la réactivité des acteurs agissant quotidiennement pour l’action de l’Etat en mer et la sauvegarde de la vie humaine : la préfecture maritime et son centre des opérations maritimes, le CROSS Gris-Nez, l’hélicoptère Dauphin de la Marine nationale, ainsi que les équipages de la SNSM de Dunkerque et Gravelines.

Ramenés à terre, les migrants ont été pris en charge par les pompiers et la police aux frontières (PAF 62) à Dunkerque et Gravelines entre 08h00 et 08h30. Le bilan provisoire faisait alors état de plusieurs personnes en hypothermie.

Communiqué de la préfecture maritime de la Manche et de la mer du Nord, 04/10/19