Divers
Un narco sous-marin intercepté en Espagne

Actualité

Un narco sous-marin intercepté en Espagne

Divers

Le procédé est fréquent en Amérique du Sud, beaucoup moins en Europe. Dimanche, la police espagnole a intercepté un sous-marin contenant une quantité qualifiée d'importante - sans doute plusieurs tonnes - de cocaïne. Cette opération a eu lieu à Cangas, en Galice et a vu l'arrestation de deux personnes. L'engin mesure 20 mètres et aurait vraisemblablement traversé l'Atlantique depuis l'Amérique du Sud. Il aurait été construit pour un seul voyage, qu'il aurait effectué en une vingtaine de jours. Cette région de la Galice serait connue comme une plaque tournante du trafic de cocaïne.

On a vu dans les années 2000 l’apparition de submersibles construits dans la jungle et chargés de plusieurs tonnes de cocaïne. Des mini-sous-marins très rudimentaires mais qui présentent l’avantage d’être peu détectables, visuellement ou au radar. Jusqu'ici, ceux-ci étaient réservés à un trafic régional et servaient en particulier à acheminer la drogue vers des points de transit de l'arc carribéen où elle était chargée à bord de navires traditionnels. Il semblerait que les trafiquants aient désormais franchi une étape supplémentaire en lançant des voyages océaniques. En septembre dernier, un sous-marin avait été intercepté dans le Pacifique alors qu'il faisait route vers les Etats-Unis en provenance du Mexique avec cinq tonnes de cocaïne à bord.

 

Exemple d'un sous-marin artisanal de trafiquants intercepté l'été dernier par les garde-côtes américains (© USCG)

Exemple d'un sous-marin artisanal de trafiquants intercepté l'été dernier par les garde-côtes américains (© USCG)