Marine Marchande
Rosatom prend des parts dans un groupe de transport et logistique

Actualité

Rosatom prend des parts dans un groupe de transport et logistique

Marine Marchande

Rosatom, opérateur russe de l’infrastructure pour le passage du Nord-Est (ou NSR, pour Northern sea route), annonce avoir pris une participation minoritaire dans le groupe Delo. Rosatom veut s’appuyer sur les compétences de ce groupe russe pour participer au développement des infrastructures pour cette nouvelle route dans l’Arctique.

Fondé par Sergey Shishkarev, ancien député à la Douma, le groupe Delo propose des services de transbordement de cargaisons, de soutage, de dédouanement, de livraison de pétrole et produits pétroliers... Il dispose d’actifs dans des ports de la Baltique, de la mer d’Azov, de la mer Noire, ou encore en Extrême-Orient, selon Rosatom.

Ce dernier explique avoir « l’intention non seulement d’organiser l’exploitation du passage du Nord-Est pendant toute l’année, mais aussi d’améliorer considérablement toute la logistique eurasienne et, à l’instar du canal de Suez, d’offrir des conditions attractives pour le transport de marchandises de l’Asie vers l’Europe ».

La société publique russe qui dispose de quatre brise-glace nucléaires (et en attend de nouveaux) est responsable des transports maritimes, des accès, de la sécurité et des infrastructures sur cette route maritime. La Russie veut développer un trafic conteneurs entre l’Asie et l’Europe, captant une partie du trafic passant actuellement pas Suez, grâce à une route plus courte qu’elle veut rendre navigable douze mois sur douze.

Plusieurs armateurs, comme CMA CGM, ont indiqué qu’ils n’emprunteraient pas les voies maritimes du nord. Mais l’apparition de hubs Arctiques pourrait potentiellement renforcer leur attractivité.

 

Arctique et Antarctique