Construction Navale
Meyer Werft : la construction des paquebots Iona et Spirit of Adventure progresse

Actualité

Meyer Werft : la construction des paquebots Iona et Spirit of Adventure progresse

Construction Navale
Croisières et Voyages

Le nouveau paquebot géant de P&O Cruises, qui sera le premier de la compagnie britannique fonctionnant au GNL, est désormais pratiquement assemblé au chantier Meyer Werft de Papenburg, en Allemagne. Sa construction y avait débuté au printemps 2018, la section de coque intégrant ses moteurs dual-fuel et les trois cuves de stockage du gaz naturel liquéfié ayant été produite à Rostock par Neptun Werft, filiale du constructeur allemand. Elle a ensuite été remorquée à Papenburg pour être assemblée au reste du navire. 

Nommé Iona, ce mastodonte de plus de 330 mètres de long et 180.000 GT de jauge, capable d’accueillir 5200 passagers en base double, doit être mis en service au mois de mai prochain. 

 

Le paquebot Iona en construction fin décembre (© MEYER WERFT - DAVID HECKER VON ASCHWEGE)

Le paquebot Iona en construction fin décembre (© MEYER WERFT - DAVID HECKER VON ASCHWEGE)

 

Il s’agit du troisième d’une nouvelle série de paquebots GNL commandés par le groupe américain Carnival Corporation pour quatre de ses filiales, les compagnies AIDA, Costa, CCL et P&O. Premier de cette famille, l’AIDAnova est entré en flotte en décembre 2018, suivi le mois dernier par le Costa Smeralda. Après l’Iona de P&O Cruises viendra en novembre prochain le Mardi Gras de Carnival Cruise Lines. Deux autres unités pour AIDA doivent suivre au printemps 2021 et au printemps 2023, le Costa Toscana en juin 2021, un sistership du Iona au printemps 2022 et un jumeau du Mardi Gras la même année. Soit, pour le moment, un total de neuf paquebots, conçus sur une base commune et intégrant différentes variantes et standards selon les marques pour lesquels ils sont destinés. Cette commande géante se répartit entre les deux grands chantiers du groupe Meyer Werft, celui de Papenburg qui produit les paquebots d’AIDA et P&O, et le site finlandais de Turku auquel revient la charge de réaliser les navires de Costa et CCL.

Le chantier allemand comme son homologue finlandais sont par ailleurs mobilisés sur d’autres commandes de navires de croisière, en particulier pour les compagnies Royal Caribbean International, TUI Cruises, Disney Cruise Line, et Saga Cruises. Concernant cette dernière, le Spirit of Adventure est lui aussi en train de prendre forme de la seconde cale de construction couverte de Papenburg. Sistership du Spirit of Discovery, mis en service l’été dernier, ce navire de 236 mètres, 58.200 GT et 540 cabines doit être livré l’été prochain.

 

Le Spirit of Adventure en construction fin décembre (© MEYER WERFT - DAVID HECKER VON ASCHWEGE)

Le Spirit of Adventure en construction fin décembre (© MEYER WERFT - DAVID HECKER VON ASCHWEGE)

 

Suivra à la fin de cette année l’Odyssey of the Seas (347 mètres, 168.600 GT, 4200 passagers), cinquième et dernière unité de la classe Quantum de RCI et seconde de la version Quantum Ultra après le Spectrum of the Seas, livré par Meyer Werft en avril 2019. 

 

Le Spectrum of the Seas (© MEYER WERFT - HERNAN IJESSELING

Le Spectrum of the Seas (© MEYER WERFT - HERNAN IJESSELING)

Meyer Werft | Toute l'actualité du groupe allemand de construction navale