Vie Portuaire
Port du Havre : mesures commerciales supplémentaires

Actualité

Port du Havre : mesures commerciales supplémentaires

Vie Portuaire

Comme d’autres ports français, Haropa-Port du Havre a été secoué par le mouvement de protestation contre la réforme des retraites, en particulier les opérations ports morts. Début février, Haropa avait annoncé un premier train de mesures d’urgence à destination des armements avec notamment une remise commerciale exceptionnelle sur les droits de port pour les porte-conteneurs en janvier et février ainsi qu’une remise tarifaire pendant deux ans pour ceux escalant au Havre. Un effort de 3 millions d’euros.

Environ un mois après les derniers blocages, Haropa annonce avoir signé un accord avec les principaux acteurs de la place portuaire « afin de relancer l’activité à la suite des mouvements sociaux ». Trois millions d’euros de plus sont mis sur la table pour effacer la note des chargeurs dont les conteneurs se sont trouvés bloqués. Les surcoûts de stationnement prolongés de 100.000 conteneurs sur les terminaux havrais (à raison de 30 euros par jour et par conteneur) vont donc être pris en charge. Haropa contribue à hauteur de 18 euros par jour et par conteneur, quand les manutentionnaires apportent 12 euros. Les services de pilotage, remorquage et lamanage vont aussi appliquer une remise de 10% à tout nouveau service (porte-conteneurs et rouliers) escalant au Havre, du 1er avril au 31 décembre. En tout, l’effort financier se porte à plus de 6 millions d’euros.

 

Port du Havre