Croisières et Voyages
Le MSC Magnifica ne pourra pas débarquer ses passagers (dont 700 français) à Dubaï

Actualité

Le MSC Magnifica ne pourra pas débarquer ses passagers (dont 700 français) à Dubaï

Croisières et Voyages

C’est l’un des paquebots encore en mer avec des passagers à son bord et celui comptant le plus gros contingent de ressortissants français. Il s’agit du MSC Magnifica, qui a été obligé d’interrompre sa croisière autour du monde débutée en janvier. Le navire de la compagnie MSC Cruises se trouve au large de l'Australie, avec à son bord 1771 passagers (dont 728 français) et 928 membres d’équipage. Bonne nouvelle, la situation sanitaire à bord est annoncée comme normale. Il n’y a à ce jour pas de suspicion de coronavirus. Mauvaise nouvelle en revanche, on a appris que le navire ne pourra pas se servir de Dubaï comme hub de rapatriement. En début de semaine dernière, MSC Cruises espérait pouvoir y débarquer les passagers du navire (dont l’arrivée était prévue le 5 avril) afin de les ramener chez eux par voie aérienne. Mais comme cela n’arrête pas d’être le cas depuis le début de la crise du coronavirus, la situation évolue de jour en jour et la position des autorités locales avec. Ainsi, face au développement de l’épidémie au Moyen-Orient, les Emirats Arabes Unis ont décidé mercredi dernier de fermer leurs ports, dont celui de Dubaï.

Le MSC Magnifica n’a donc d’autre choix désormais que de rejoindre l’Europe, où il faudra lui trouver un port de débarquement dans le contexte difficile du développement de l'épidémie. Afin de préparer ce long voyage de retour vers la Méditerranée, qui prendra deux à trois semaines et se fera sans escale autre qu’éventuellement technique, le navire devait faire le plein de vivres et de combustible. C’est pourquoi il est resté plusieurs jours en attente près de Perth, au sud-ouest de l’Australie, où il s'est avitaillé en vue de son transit, qu'il a débuté hier. On notera que la compagnie a profité de la présence prolongée du paquebot en Australie pour proposer aux passagers un retour en avion. Mais face aux incertitudes dans les liaisons aériennes actuellement, et du fait que la situation sanitaire du bateau est nominale, l'essentiel des clients a préféré rester à bord. 

Le MSC Magnifica est l’un des quinze paquebots de MSC Cruises réalisés à Saint-Nazaire et le quatrième et dernier de la classe Musica. Livré en 2010 par les Chantiers de l’Atlantique, ce navire de 294 mètres de long pour 32 mètres de large affiche une jauge de 93.300 GT et compte 1275 cabines. En septembre dernier, son armateur avait annoncé que le navire allait être jumboisé début 2021.

© Un article de la rédaction de Mer et Marine. Reproduction interdite sans consentement du ou des auteurs.

 

 

 

MSC Cruises